Le frère d’un ministre en pleine affaire de corruption liée à un marché de sacs en plastique

0

Tunisie-Tribune (corruption) – d’après le journal Alchourouk dans son édition du samedi 29 juillet 2017, le frère d’un ministre dans le gouvernement de Youssef Chahed aurait tiré profit du réseau de contacts de son frère, le ministre, afin d’intervenir dans un marché de sacs en plastique, et pour pouvoir jouer le rôle d’intermédiaire entre deux sociétés privées et le ministère de tutelle. En effet, l’une des deux sociétés a réussi à remporter une grande partie du marché alors que son offre ne répondait pas aux normes juridiques.

Le même journal a ajouté que le frère du ministre est un homme d’affaires qui détient déjà une usine de fabrication de produits en plastique. Il est connu dans le marché sous le nom de « la boite noire du secteur de la contrebande de plastique« .

Trois propriétaires de sociétés spécialisées dans la fabrication de sacs en plastique ont décidé de porter plainte à l’encontre du frère du ministre. L’une de ces sociétés a affirmé avoir dépensé plus de 50 mille dinars comme pots-de-vin pour pouvoir obtenir l’accord préliminaire pour entrer en course. Toutefois, elle s’est vue écartée par l’intermédiaire qui n’est autre que le frère du ministre.

Un autre fléau semble, d’autre part, menacer le secteur, toujours selon les sources d’Alchourouk : la contrebande. Chaque année, entre 700 et 750 millions de sacs en plastique circulent dans la contrebande. Trois entreprises, situées entre Tunis et Sousse, distribuent ces produits. Ces sacs en contrebande sont également commercialisés à Tataouine, Médenine, Gabès, Kairouan, La Manouba et Mahdia, et ce malgré la promesse du ministère des Affaires Locales et de l’Environnement de mettre fin au fléau.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here