Rached Ghannouchi n’est plus contre le probable report des élections municipales à mars 2018

0

Tunisie-Tribune (élections municipales) – prévues le 17 décembre prochain, les premières élections municipales de l’après-révolution vont être reportées, «probablement en mars 2018», a annoncé le chef du parti Ennahdha, Rached Ghannouchi. Une nouvelle date devrait être annoncée lundi 18 septembre 2017.

«Nous n’étions pas favorables au report des élections municipales, mais il y a des raisons objectives qui mènent à ce report», a déclaré Rached Ghannouchi sur la radio privée Shems FM, en précisant qu’une nouvelle date devait être communiquée dans la journée de lundi 18 septembre par l’instance chargée des élections (l’ISIE). Cela sera «probablement mars 2018».

Aucune confirmation officielle n’a, pour l’heure, pu être obtenue. Mais, en tant que parti allié au sein du gouvernement à Nidaa Tounès, Ennahdha est régulièrement associé à ce type de décisions.

  • Reste que le parti islamiste était jusqu’ici perçu comme attaché au maintien de la date du 17 décembre. Pour les observateurs, Ennahdha est d’ailleurs la seule formation réellement préparée à la tenue imminente des municipales.
  • En septembre, huit partis tunisiens avaient appelé à un report, évoquant l’état d’impréparation du scrutin. Le patron d’Afek Tounes (majorité), Yassine Brahim, avait notamment évoqué les «doutes» de son parti «sur la capacité de l’Isie à organiser ces élections dans des conditions les plus favorables».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here