Parmi les défis agricoles, un Fonds des catastrophes naturelles, un Fonds de santé animale et la pénurie d’eau d’irrigation

0

Tunisie-Tribune (défis agricoles) – Les défis les plus importants à relever par l’organisation agricole, au cours de la prochaine période, concernent la gestion du changement climatique, déjà lancée à travers la mise en place du « Fonds des catastrophes naturelles  » et l’examen de la création d’un  » Fonds de santé animale « , en plus de l’élaboration d’une vision stratégique pour résoudre le problème de la pénurie d’eau d’irrigation, à travers le dessalement de l’eau de la mer et le suivi des circuits de distribution, a indiqué, dimanche à Gafsa, le président de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP) Abdelmajid Zar.

Dans une déclaration accordée à la presse avant le démarrage des travaux du congrès de l’URAP de Gafsa, Zar a ajouté que le secteur agricole est un moteur essentiel pour le développement, d’où les efforts menés par l’organisation agricole pour renforcer les exportations de ce secteur, grâce à la relance du Conseil supérieur de l’exportation, tout en tenant compte du pouvoir d’achat à l’échelle locale.

Pour sa part, le président sortant de l’URAP de Gafsa Mohamed Rahal, a déclaré que les travaux du 2ème congrès de l’organisation agricole, après la révolution, se déroule dans un milieu transparent, avec la participation de 20 candidats en compétition pour 12 sièges, soulignant que les principaux défis qui se présentent au nouveau bureau de l’URAP sont axés sur la réforme des filières agricoles, d’autant plus qu’elles enregistrent certaines défaillances ainsi que la résolution du problème des terres domaniales et la mobilisation des ressources en eau dans la région.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here