Protocole GIZC : L’APAL et le PNUD consacrent un plaidoyer en faveur de sa ratification et présentent ses avantages pour la Tunisie

0

Tunisie-Tribune (GIZC) – Un atelier consacré au plaidoyer en faveur de la ratification du protocole relatif à la Gestion Intégrée des Zones Côtières (GIZC), se tiendra, le 15 février, à l’initiative de l’Agence de Protection et d’Aménagement du Littoral (APAL), en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

L’atelier réunira les représentants des structures publiques concernées, des experts et des députés de l’Assemblée des Représentants du Peuple.

L’objectif de l’atelier est de présenter le protocole, les avantages multiples de sa ratification pour la Tunisie et les acquis juridico-institutionnels en matière de GIZC.

Il constituera, également, l’occasion de débattre de la situation actuelle du droit tunisien en rapport avec la problématique de la GIZC et de diverses questions relatives aux modalités concrètes de son introduction dans les politiques et stratégies.

Le protocole sur la gestion intégrée des zones côtières (Protocole GIZC ) adopté, le 21 janvier 2008 à Madrid, en tant que 7ème protocole additionnel à la convention-cadre de Barcelone sur la protection de la Méditerranée, est entré en vigueur en 2011.

Cette initiative est soutenue par le projet « Lutter contre les vulnérabilités et les risques liés aux changements climatiques dans les zones côtières vulnérables de la Tunisie « , mis en œuvre par l’APAL en partenariat avec le PNUD.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here