La Tunisie accueille le siège régional de la nouvelle Agence de Notation « PBR rating »

0

Tunisie-Tribune – Après de longues années de préparation et de procédures, l’agence de notation PBR Rating entame officiellement son activité en Afrique du Nord.

La nouvelle agence de notation PBR Rating, entre officiellement en activité en Tunisie à partir de l’annonce de sa création, ce jeudi 3 Mai 2018, avant de couvrir le reste de l’Afrique du Nord, à compter de Septembre, en commençant par ouvrir des bureaux au Caire et à Casablanca.

Le ministre de Finance, Ridha Chalghoum, a déclaré que le rôle de l’agence est de presenter aux investisseur tunisien et étranger des opportunités d’investissement au sein du marché financier tunisien, en misant sur des données qui s’adaptent aux normes internationles.

PBR Rating est née sous l’initiative d’un groupement d’experts financiers, économiques et juridiques tunisiens, qui œuvrent depuis 2008, au déploiement de l’activité de notation financière en Tunisie, par des acteurs locaux. A ce titre, un investissement important a été consenti en recherche et développement, consolidé par l’accompagnement de compétences internationales et de partenariats de référence, avec des experts de renoms issus des métiers de la notation.

Intervention en Vidéo du Anouar Hassoune : 

Le choix de Tunis, comme Hubrégional de PRB Rating s’est donc fait naturellement et à cette occasion, l’Association Professionnelle Tunisienne des Banques et des Etablissements Financiers, a réuni les principaux acteurs du monde de la finance en Tunisie, avec les premiers responsables des banques et des établissements financiers, la Banque Centrale de Tunisie, le Ministère des Finances, le Conseil du Marché Financier, la Bourse de Tunis, Tunisie Clearing, l’Association des Intermédiaires en Bourse ainsi que l’Ordre des Experts Comptables, en présence d’experts internationaux de la notation financière, qui ont fait spécialement le déplacement.

 

L’émergence d’un système de notation à vocation locale et régionale, voit ainsi le jour, et avec l’opportunité pour la Tunisie de se positionner en précurseur de l’activité,sur l’Afrique du Nord.Certes, cela constitue une première dans la région, mais le Maghreb accuse un retard par rapport à de nombreux pays africains (Nigéria, Kenya, Rwanda, Afrique du Sud, Zimbabwe, Zambie, Cameroun, Cote d’Ivoire, Sénégal, Burkina Faso, etc…) qui se sont d’ores et déjà dotés de leurs propres agences de notation.En effet, en marge des grandes agences de notations internationales, certains pays d’Afrique se sont organisés, afin de rééquilibrer les approches, en apportant une expertise contextuelle profonde, en parfaite cohérence avec les éléments conjoncturels et structurels des régions et en totale maitrise des éléments macroéconomiques et microéconomiques du tissu économique local.

La création de PBR Rating,vient donc combler un manque latent, d’une agence locale, capable de mesurer avec justesse les risques inhérents à la gestion des opérations de financement et d’endettement, et ceux spécifiquement aux considérations pays/régions ; à l’instar de ses homologues africaines Agusto & Co ; Global Credit Rating Co. ; WARA et Bloomfield Investment Corporation, etc …

Pour la Tunisie, l’enjeu est triple.

En plus de la mise en place d’une agence de notation plus à même de noter les entités économiques locales, car avec une meilleure connaissance et une vision de proximité de l’environnement économique et du climat des affaires ; il s’agit,d’une part, d’offrir une prestationadéquate, accessible, disponible, et qui plus est, en monnaie locale et à des couts moindres ; en réponse à des problématiques de fonds et de forme, telles que des conditions de financement pénalisantes, le prix des prestations, leurs couts en devises, le manque de disponibilité des équipes étrangères ou encore les contraintes logistiques. Puis il s’agit d’autre part, de valoriser la place tunisienne et ses compétences, par son rayonnement régional, tout en contribuant au développement d’une expertise d’excellence et d’influence.

Fort de l’implication du secteur financier à faire de son mieux pour se conformer aux exigences internationales en matière de précaution bancaire et de bonnes pratiques financières, le secteur financier tunisien se félicite de cette initiative, pour être constammentau diapason d’une ère dont les règles de jeu sont ancrées et régies par la mondialisation.Consciente de son apport et de l’intérêt de cet acteurpour le secteur bancaire, l’APTBEF partenaire de PBR Rating, a signé avec cette dernièreun protocole de parrainage, marquant le démarrage officiel de l’activité de PBR Ratingen Tunisie.

Déclaration en Vidéo de Ridha Chalghoum : 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here