Braderie du Patrimoine : Algériens et Libyens désormais autorisés à acquérir des biens immobiliers en Tunisie à des conditions… plutôt dérisoires…

0

Tunisie-Tribune (Braderie du Patrimoine) – désormais, Algériens et Libyens peuvent acheter des biens immobiliers en Tunisie sans autorisation du gouverneur, et à des conditions que la majorité des Tunisiens jugent dérisoires et… discréminatoires (parce que la réciprocité n’est pas garantie).

En effet, le ministre des domaines de l’Etat et es affaires foncières, Mabrouk Kourchid a annoncé, hier 20 septembre 2018, que, désormais les Algériens et le Libyens sont autorisés à acheter des biens immobiliers en Tunisie, autres que les terres agricoles, et ce, sans recourir à l’autorisation préalable du gouverneur.

Il a, toutefois fait savoir qu’il y a deux conditions pour ces acquisitions :

  • D’abord le seuil minimal de la valeur du bien immobilier est fixé à 300 mille dinars
  • Et le règlement doit se faire en devises étrangères.

Le but de la manœuvre est de faire entrer des devises dans notre pays, mais c’est aussi l’expression de la volonté de la Tunisie d’appliquer les conventions signées avec nos voisins… pour la possession de biens immobiliers par les Tunisiens, Algériens et Libyens dans les différents pays.

Ce que nous espérons est que nos voisins algériens et libyens respectent eux aussi les clauses de cet accord signé depuis des décennies, mais pratiquement jamais concrétisé.

Braderie du Patrimoine : des questions et des non-réponses !

  • Pourquoi brader notre patrimoine ?

  • Pour combler notre déficit en devises à n’importe quel prix !

  • Surtout que ces devises nous servent (en partie) à importer des  produits et gadgets de luxe loins d’être indispensables !

  • Ce sont des dispositions qui vont encourager la flamber les prix de l’immobilier et freinre les futures acquisitions du Tunisien moyen !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here