L’INLUCC appelle les structures publiques à ne pas financer les associations opaques

0

Tunisie-Tribune (ne pas financer les associations opaques) – L’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC) a appelé les structures publiques à ne pas financer les associations n’ayant pas adhéré au système de transparence, ni présenté la liste nominative de leurs dirigeants concernés par la déclaration de patrimoine.

Dans un communiqué de presse publié jeudi 30 mai 2019, l’INLUCC exhorte structures publiques, départements ministériels, collectivités locales, institutions et structures de financements locales et étrangères à exiger de leurs dirigeants le reçu de la déclaration de patrimoine.

Objectif: consolider les fondements de la transparence et consacrer les principes d’intégrité et de redevabilité dans le cadre des efforts de lutte contre l’enrichissement illicite et la protection des fonds publics.

Dans son communiqué, l’INLUCC affirme que seules 1 685 associations (sur un total de 17 697) ont remis la liste de leurs dirigeants.

A noter que la plupart des associations n’ont pas un règlement en vigueur qui les oblige à remettre à l’INLUCC la liste de leurs dirigeants pour permettre à l’instance de constituer sa propre base de données 46/2018.

L’Instance rappelle que l’approbation des demandes de financement de s’assurer du degré de respect, par les associations, des dispositions du décret-loi n°88 en date du 24 septembre 2011 relative à l’organisation des associations ainsi que du décret 5183/2013 fixant les critères d’octroi de financements publics aux associations.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here