150 exposants sont présents aux journées nationales « Consommons made in Tunisia »

0

Tunisie-Tribune (Consommons made in Tunisia) – La première édition des journées nationales “Consommons made in Tunisia #619” a démarré mercredi 26 juin au Palais des expositions du Kram, avec la participation de près 150 exposants représentant différents secteurs de l’industrie locale.

Ces journées visent à mettre en avant la qualité des produits tunisiens et leur compétitivité et de sensibiliser les citoyens à l’importance de consommer le produit local”, a indiqué le ministre de l’Industrie et des Petites et moyennes entreprises, Slim Feriani, lors de l’ouverture de ces journées qui se tiennent du 26 au 28 courant.

Seulement 30% des Tunisiens préfèrent consommer “made in Tunisia”, et 10% seulement connaissent le code à barre des produits tunisiens (619). D’où la nécessité de rétablir la confiance du consommateur tunisien à l’égard des produits locaux”, a-t-il souligné.

La consommation des produits locaux permettra à l’économie tunisienne de faire un bond en avant, d’améliorer son taux de croissance et d’attirer l’investissement”, a-t-il ajouté, appelant à suivre l’exemple de la Corée du Sud, qui a encouragé, pendant les années 70, ses citoyens à consommer les produits locaux, ce qui a favorisé l’essor économique que connait le pays actuellement.

Selon Feriani, le secteur industriel tunisien est actuellement en mesure de fournir un produit à valeur ajoutée, précisant que les exportations industrielles ont atteint 37 milliards de dinars en 2018, soit une augmentation de 19% par rapport à 2017, ce qui représente également 90% du total des exportations dont la valeur totale s’élève à 41 milliards de dinars en 2018.

De son côté, le président de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, Samir Majoul, a appelé à faire de ces journées nationales un rendez-vous annuel et de les généraliser à toutes les régions de la République.

Il met l’accent sur la nécessité de garantir un climat de concurrence loyale à travers, notamment, la lutte contre le commerce parallèle, la contrebande et la contrefaçon ainsi que la réduction des importations anarchiques.

Majoul lance un appel aux chefs d’entreprise à améliorer davantage la qualité de leurs produits, à maîtriser les coûts et à se conformer aux normes relatives à la responsabilité sociétale et environnementale des entreprises.

Auparavant, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, qui a présidé l’ouverture de ces journées, avait remis des prix de distinction à 15 entreprises avant-gardistes représentant notamment les secteurs de l’agroalimentaire, la construction automobile, le prêt à porter et la céramique.

Des prix ont été également, décernés à la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) et au ministère de la Défense nationale en tant qu’acheteurs publics.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here