La ville japonaise de Kobe lance un « startup visa de séjour »

0

Tunisie-Tribune (startup visa de séjour) – La ville de Kobe compte lancer le startup visa, programme lancé en avril 2019 par les ministères des Finances et de l’Economie ainsi que celui des Affaires étrangères du Japon, permettant aux entrepreneurs étrangers de séjourner au Japon pendant une année au maximum, renouvelable chaque année, a indiqué Takayuki, spécialiste de l’innovation à la division de promotion des nouvelles affaires dans la ville de Kobe au Japon.

Le programme de stratup visa est destiné aux startuppers africains et du monde entier, a-t-il précisé aux journalistes africains invités à participer au programme “médias étrangers 2019” de la JICA.

Ainsi pour bénéficier de ce programme startup visa, la société startup concernée doit détenir un capital supérieur à 5 millions de Yen. En outre, la société start up, qui désire adhérer à ce programme, est appelée à recruter au bout d’un an deux personnels japonais permanents pour qu’elle soit en mesure d’ouvrir un compte bancaire auprès d’une banque japonaise.

Une subvention est accordée au startupper bénéficiaire, englobant la moitié du loyer et du coût de communication. Idem, deux millions de yens des frais du personnel pour les ingénieurs de haute technologie sont également couverts par la subvention. Le montant de la subvention ne doit pas dépasser, au maximum, 13 millions de yen au bout de trois ans.

La ville de Kobe est une ville choisie par les jeunes, elle est caractérisée par un développement économique durable. Elle soutient les startups et entrepreneurs innovants et permet la création de nouveaux business.

Elle dispose d’un environnement dans lequel les entrepreneurs peuvent évoluer facilement, encourage la collaboration des entrepreneurs avec les business et gouvernements locaux pour la résolution des problèmes locaux. Elle s’adresse à un large éventail de groupes tels qu’étudiants, communautés locales et bureaux gouvernementaux et privilégie les programmes incitatifs aux échelles nationale et internationale pour attirer les entrepreneurs et investisseurs ambitieux.

La Tunisie a mis en place un cadre juridique, celui de Startup Act, dédié aux start up et soutenu par le gouvernement tunisien. Il a été élaboré de façon participative et collaborative par toutes les parties prenantes de l’écosystème entrepreneurial en Tunisie sous la tutelle du ministère des Technologies de la communication et de l’Economie numérique.

Il s’agit d’une série d’incitations pour encourager les potentiels-entrepreneurs à oser entreprendre et lancer leurs start up, ainsi que les investisseurs à investir dans les startups et inciter également les startups à se développer depuis la Tunisie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here