Tunisie : l’ancien candidat aux présidentielles Sophien Bennaceur avoue que Nabil Karoui lui fait vraiment peur !

0

Tunisie-Tribune (présidentielles 2019) – Sophien Bennaceur, homme d’affaires résident aux Etats-Unis et ancien candidat aux élections présidentielles, Sophien Bennaceur a tout de suite compris que la machine des élections présidentielles en Tunisie était compliquée pour un indépendant et pleine d’embrouilles.

Nous publions en fin d’article la vidéo d’une interview qu’il nous avait accordé alors qu »il se préparait (face au problème des parrainages) à déposer sa candidature et nous reprenons ci-après sa déclaration du jour recueillie sur les ondes f’Express FM : « Lorsque le gouvernement a créé son parti politique, ses membres ont malheureusement fermé la porte aux autres, aux élites tunisiennes et moi-même.

La candidature de Slim Riahi est incroyable !

Aujourd’hui, il y a des hommes d’affaires dans le domaine du sport et de l’industrie qui ont présenté leur candidature à la présidentielle. Par exemple, Slim Riahi a présenté sa candidature à la présidentielle et aux législatives alors qu’il est condamné à la prison. C’est vraiment incroyable ! » 

Des associations ont exploité la pauvreté des Tunisiens pour se présenter aux élections !

Toujours offusqué, lors de son passage à « Expresso », ce mercredi 14 août 2019, Sophien Bennaceur n’a pas mâché ses mots pour déclarer aussi que : « …4 ou 5 directeurs de médias ont eux aussi présenté leur candidature à ces échéances électorales ajoutant que des associations ont exploité la pauvreté des Tunisiens pour se présenter aux élections. »

Si Feu Béji Caïd Essebsi avait signé la loi électorale, j’aurais été comblé

« J’aurais vraiment souhaité que le défunt président Béji Caïd Essebsi ait signé la loi électorale. …Comment cela se fait qu’une personne possédant un journal électronique puisse se présenter aux élections. Ce n’est pas normal ! ».

Nabil Karoui, aurait utilisé son association Khalil Tounes  uniquement pour se présentes aux élections

Continuant à dénoncé les incohérences de la scène politique, Sophien Bennaceur a indiqué que l’homme d’affaires, Nabil Karoui, a utilisé son association Khalil Tounes  uniquement pour se présentes aux prochaines élections pour ainsi avoir un bloc parlementaire ajoutant que des sources lui ont affirmé que le patron de Nessma TV compte, une fois arrivé au pouvoir, supprimer définitivement le poste de chef du gouvernement.

cet homme me fait peur

« Honnêtement cet homme me fait peur. Il a exploité la douleur et la pauvreté des Tunisiens à travers sa chaîne privée. Il a fait appel à Sofien Toubal pour qu’il intégre son parti politique alors qu’il est suspecté de corruption. Comment peut-il financer sa campagne électorale sachant qu’il est interdit de voyage et que ses avoirs sont gelés ? »a-t-il aussi déclaré.

En vidéo Sophien Bennaceur :

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here