SITS : la bataille juridique gagnée haut la main et la nouvelle restructuration donne ses fruits…

0

Tunisie-Tribune (SITS) – Apres plusieurs années de vaches maigres, la société Tuniso-Saoudienne renouera avec les bénéfices  grâce à la politique de restructuration mise en place après le conflit qui a opposé actionnaires tunisiens et saoudiens pour la contrôler et dont la partie tunisienne à sa tête poulina Group Holding a fini par avoir raison.

Une grande bataille juridique a eu lieu, suite  à la mauvaise gestion, les irrégularités et les détournements  récurrents d’importantes sommes d’argent  et l’octroi d’avantages personnels sans l’accord du CA,  par les deux derniers directeurs Généraux, l’égyptien  Abourakha et le tunisien Akram  Zyaidia  tous deux poursuivis en justice par la SITS.

La SITS dont la cotation en bourse a été bloquée à plusieurs reprises ces dernières années  et qui n’a pas  pu présenter ses bilans financiers comme le stipule la loi en vigueur en Tunisie, a tenu une AGO très attendue ,le 26 aout 2019 à l’IACE pour présenter son nouveau Directeur Général fraichement nommé par le conseil d’administration Mr Adnane Bettaieb expert du secteur de l’immobilier et du bâtiment   et pure produit de PGH ainsi que les bilans d’activités relatifs aux années 2016 et 2017.

Sur le plan purement financier et pour le second exercice consécutif, la SITS se retrouve déficitaire et cela devra s’améliorer  nettement pour l’exercice 2018 dont les chiffres n’ont toujours pas été rendus publics. En 2017, la SITS  signait un déficit net de plus de 0,75 MDT, malgré le chiffre d’affaires de 4,8 MDT. Il est vrai que ce chiffre reste meilleur que le déficit net de 1,7 MDT de l’exercice 2016, où les ventes avaient plafonné à presque 14 MDT. A fin 2017 aussi, la liquidité était négative de presque 3 MDT. Ses nouveaux dirigeants enthousiasmé par la nouveau  mode de gouvernance  estiment que 2019 devrait voir l’entreprise au moins équilibrer ses comptes et probablement renouer avec les bénéfices.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here