Election présidentielle : en vidéo, Tirages au sort pour des débats télévisés

0

Tunisie Tribune (Élection présidentielle) – Le tirage au sort relatif au passage des candidats à l’élection présidentielle anticipée de 2019 sur la télévision nationale, dans des spots d’expression directe, ainsi que le tirage au sort relatif au Grand débat télévisé (Mounadhara) se sont déroulés, samedi.

Les tirages au sort ont eu lieu en présence de deux huissiers notaires, du président de l’ISIE (Instance supérieure indépendante pour les élections) Nabil Baffoun, le président directeur général (PDG) de la télévision nationale Mohamed Lassaad Dahech, un membre de la haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) Hichem Snoussi et le président des syndicats des propriétaires des télévisions privées Lassaad Khedher.

Pour l’enregistrement et la diffusion des spots d’expression directe, l’ordre de passage des candidats se présente comme suit :
Elyès Fakhfakh
Neji Jalloul
Abid Briki
Mohamed Moncef Marzouki
Omar Mansour
Hamma Hammami
Mohamed Abbou
Abir Moussi
Kais Seaïed
Hatem Boulabyar
Mohamed Hechmi El Hamdi
Abdelkrim Zbidi
Salma Elloumi
Ahmed Safi Saïd
Slim Riahi
Mohamed Seghayer Nouri
Hammadi Jebali
Mohamed Lotfi Meraïhi
Mohsen Marzouk
Nabil Karoui
Seif Eddine Makhlouf
Youssef Chahed
Mehdi Jomaa
Mongi Rahoui
Abdelfateh Mourou
Saïd Aïdi
Les séances d’enregistrement avec les candidats auront lieu les 4 et 5 septembre et la diffusion commencera le 10 septembre à 19h30 et se poursuivra jusqu’au 13 septembre, selon le PDG de la télévision nationale.

Le candidat aura droit à une minute et demie pour s’exprimer à l’adresse du public et il pourra enregistrer trois fois et choisir le meilleur spot.

Pour ce qui est du Grand débat télévisé (Mounadhara) qui sera diffusé les 7, 8 et 9 septembre, les candidats ont été répartis en trois groupes.

Le premier groupe réunit 9 candidats qui sont Abdelfateh Mourou, Omar Mansour, Abir Moussi, Mohamed Abbou, Neji Jalloul, Mehdi Jomaa, Nabil Karoui, Mohamed Moncef Marzouki et Abid Briki.

Le deuxième groupe réunit 9 autres candidats, à savoir, Mohsen Marzouk, Mongi Rahoui, Elyès Fakhfakh, Mohamed Hechmi El Hamdi, Abdelkrim Zbidi, Mohamed Seghayer Nouri, Hammadi Jebali, Mohamed Lotfi Meraïhi et Hatem Boulabyar.

Le troisième groupe compte, quant à lui, 8 candidats qui sont Youssef Chahed, Kais Seaied, Slim Riahi, Ahmed Safi Saïd, Hamma Hammami, Seif Eddine Makhlouf, Saïd Aïdi et Salma Elloumi.

A noter que le privilège accordé à Youssef Chahed, Abdelfateh Mourou et Mohsen Marzouk, considérés comme étant les plus représentatifs au parlement, de choisir le jour du débat télévisé a été contesté par les autres candidats, notamment, les représentants du parti destourien libre qui ont estimé que ce privilège est injustifié.

De son côté, Hichem Snoussi, membre de la HAICA a précisé que ce privilège a été mentionné dans l’accord signé la semaine dernière entre la HAICA et l’ISIE.

Par ailleurs, Lassaad Khedher, président du syndicat des propriétaires des télévisions privées a signalé que 7 chaines télévisées, sur un total de 9 chaines, et nombre de télévisions étrangères ainsi que 16 radios privées ont, jusque-là, annoncé leur intension de diffuser, simultanément, le Grand débat télévisé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here