Débats télévisés des Présidentielles 2019 : Opportunités ratées de certains candidats

0

Tunisie-Tribune (Débats télévisés des Présidentielles 2019) – Le débat télévisé entre les candidats aux présidentielles, qui s’est déroulé, samedi 7 septembre 2019, pour huit des 26 candidats, a été très suivi, en Tunisie. Mais ( en l’occurrence et en premier la Télévision nationale, ont réussi leur baptême du feu, autant, les candidats ont, pour leur quasi-totalité, raté l’opportunité qui leur était offerte.

En effet, l’organisation a été parfaite… Les journalistes chargés d’animer le débat n’ont pas démérité… Le décor était bien élaboré… Les prises de vue étaient exceptionnelles… Les questions bien choisies… Mais !

Mais les candidats ont, malheureusement pour eux, raté cette opportunité. Et au lieu de marquer des points, lors de ce match, ils en ont tous, plus ou moins, encaissé. Et on irait,  jusqu’à pouvoir annoncer qu’il y en a un, qui s’est, tout simplement, mis hors course.

Car au lieu de répondre aux questions, de façon simple et pratique, et montrer leur maîtrise des sujets qui seront, éventuellement, de leur ressort, ils ont, presque tous, à quelques exceptions près, choisi d’adopter une langue de bois que le tunisien déteste entendre. Comme le fait de s’adresser aux tunisiens, non pas en dialecte tunisien, mais en arabe littéraire, à croire qu’ils s’adressaient à d’autres peuples arabes. Ils ont répondu à côté des questions. Ils ont laissé comprendre qu’ils se battent pour des prérogatives qui ne seront jamais les leurs. Et, surtout, rares, ont été ceux qui ont répondu avec des mesures pratiques et applicables dans la réalité. Pour tous les autres, les réponses étaient, plutôt, théoriques, utopiques, voire même, parfois, poétiques.

Mais, comme à quelque chose, malheur est, toujours, bon, ce faux pas du premier groupe de candidats ne manquera pas de permettre aux suivants de rectifier le tir, et de repenser leurs réponses et leur comportement face à la caméra, ou, devrait-on dire, face au monde qui les regarde, qui les juge et qui les jauge.

Source : Tn24

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here