Les Etats-Unis interdiront les cigarettes électroniques

0

Tunisie-Tribune (cigarettes électroniques) – Le gouvernement de Donald Trump déclare la guerre aux cigarettes électroniques aromatisées.

Leur vente sera interdit dans les prochains mois, a annoncé mercredi l’administration américaine, afin de lutter contre le vapotage en pleine explosion chez les mineurs (+78% en 2018 dans les lycées américains). La mesure vise particulièrement la start-up Juul, qui détient près de 70% du marché.

«Beaucoup de gens pensent que le vapotage c’est formidable», a déclaré le président américain dans le Bureau ovale de la Maison Blanche. «Cela n’a rien de formidable, cela crée plein de problèmes», a estimé Donald Trump, alors que six personnes sont décédées cet été pour des raisons encore mal expliquées. San Francisco est devenue la première ville américaine à interdire complètement les ventes d’e-cigarettes.

Les autorités sanitaires ont annoncé en même temps l’interdiction à venir des liquides aromatisés, par exemple au menthol, à la mangue ou à la fraise, non parce que les arômes sont jugés nocifs en eux-mêmes, mais parce qu’ils attirent toute une génération de jeunes qui deviennent dépendants à la nicotine, effaçant des années de progrès contre la cigarette.

Un lycéen sur quatre vapotait en 2019 aux Etats-Unis, selon une enquête publique annuelle, a annoncé le département de la Santé, soit une hausse de 78% sur un an. Tous les goûts autres que le goût tabac seront prochainement retirés du marché, a expliqué le secrétaire à la Santé, Alex Azar.

Le texte paraîtra dans ‘plusieurs semaines’ et entrera en vigueur 30 jours plus tard. Les produits aromatisés au tabac pourront continuer à être vendus mais devront demander une autorisation de mise sur le marché d’ici mai 2020.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here