Inondations : Pompage des eaux dans les établissements scolaires à Ariana

0

Tunisie-Tribufne (Inondations) – « La priorité est pour l’heure, donnée au pompage des eaux et l’enlèvement de la boue dans et aux alentours des établissements scolaires à la Soukra et Raoued, avant la rentrée scolaire, et aux interventions d’urgence dans les quartiers Essaha, El Mansoura, Ben kilani ( à la Soukra) qui souffrent encore d’une accumulation des eaux, 4 jours après les inondations », a indiqué vendredi soir, à l’Ariana, le secrétaire d’Etat aux Ressources hydrauliques et à la

Pêche, Abdallah Rabhi, lors d’une réunion de la commission régionale de lutte contre les catastrophes.
Il a toutefois, assuré que « les dernières inondations enregistrées dans le gouvernorat de l’Ariana n’auront pas d’effets sur la nappe phréatique, suite au pompage de 99% des eaux qui se sont infiltrées dans les habitations et les locaux commerciaux « .

Un plan d’intervention d’urgence a été mis en place par cette commission, en utilisant des équipements de nettoyage, de curage et de pompage envoyés par les différents gouvernorats de la République.

Suite aux importantes pluies enregistrées le 10 Septembre, dans plusieurs quartiers de l’Ariana, engendrant des dégâts aux niveaux de l’infrastructure et de plusieurs zones d’habitation et provoquant le mécontentement et la colère des habitants, le gouverneur de l’Ariana avait donné ses instructions, pour le pompage des eaux et l’enlèvement de la boue dans la Cité El Moustakbel (Ariana Ville), où règne toujours un climat de tension parmi les habitants qui ont coupé la voie publique plus d’une fois, pour protester contre la lenteur des interventions et la détérioration des infrastructures.

Les équipes de la protection civile de l’Ariana continuent de pomper les eaux dans les régions sinistrées, après avoir inspecté 580 maisons, dont la plupart dans les cités d’Essaha, El Mansoura, Ben kilani, dans la délégation de la Soukra. 112 maisons ont fait l’objet d’une intervention rapide, alors que d’autres logements dans la rue d’El Kalaa El Kobra, à Borj Louzir, attendent encore une intervention d’autant que l’eau une fois évacuée, revient en raison de la qualité du sol et de la situation dans ces habitations.

Des interventions sont menées, actuellement, dans un nombre d’établissements éducatifs, dans cette région, à l’instar des collèges El Farabi à Enkhilet et de Jaâfar à Raoued, ainsi que les écoles de Sahli, Chotrana 1 et 2, et Sidi Fraj à Soukra, afin d’assurer aux élèves et au cadre éducatif, une rentrée scolaire dans les meilleures conditions.

Il a été décidé, également, de faire bénéficier la cité El Amal à Ariana Ville, d’un large programme d’intervention, qui comprend, essentiellement, des opérations de curage des ouvrages hydrauliques et des égoûts, ainsi que la levée des boues surtout dans la rue « Hassan Zmerli ».
Un programme exceptionnel sera, aussi, lancé pour la réhabilitation d’environ 250 mètres de canaux d’assainissement au profit des habitants de la région, outre la coordination avec les services de l’équipement pour faciliter l’écoulement des eaux de pluie sur la route régionale n°8 et au niveau de l’échangeur de l’aéroport, sur la route n°21.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here