Les Algériens bouclent un an de contestation populaire

0

Tunisie Tribune (Contestation)- Les Algériens bouclent vendredi, pour la 53e semaine consécutive de marches hebdomadaires, un an de contestation populaire qui aura contraint Abdelaziz Bouteflika à démissionner mais sans réussir à changer le « système » qui dirige l’Algérie depuis l’indépendance, rapporte l’agence AFP.

Le Pacte pour l’Alternance démocratique (PAD), qui regroupe des partis et associations en pointe dans le mouvement de contestation, a appelé, avec d’autres, « à faire des 21 et 22 février 2020, un moment fort de la mobilisation populaire pour disqualifier l’agenda de la régénération du +système+ et jeter les bases d’une nouvelle République ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here