Prix CHABAKA de l’Économie Sociale et Solidaire

0

Tunisie-Tribune (Prix CHABAKA) – En 2020, Chabaka.tn a lancé la première édition des Prix Chabaka de l’économie sociale et solidaire (ESS), qui récompensent des entreprises et des projets sociaux et solidaires particulièrement innovants sur le territoire tunisien.

Afin de distinguer des acteurs et actrices dans tous les domaines de l’ESS en Tunisie, trois catégories avaient été déterminées : « Initiative verte », « Innovation sociale » et « Solidaire ».

Le vendredi 28 février 2020, la cérémonie de remises des Prix s’est tenue àKouriKhaireddine, au cœur de la Médina de Tunis en présence de M. Jan Kok Premier Secrétaire à l’Ambassade des Pays-Bas, de Mme Nawel Tounsi, représentnte de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) en Tunisie et pour la Lybie et de M. Rachid Abidi, Directeur du Lab’ess.

Sélectionnés parmi plus de 125 candidatures déposées, les projets lauréats ontété évalués par un jury composé des membres du Groupe de Travail[1] ayant participé à la création et au développement de la communauté Chabaka.tn en fonction de leur modèle économique durable et de leur capacité à innover et à impacter durablement la société.

Dans la catégorie « Solidaire », le prix a été décerné à Tazart, une entreprise sociale de valorisation des produits de terroir spécialisée dans les dattes et les figues séchées. Projet épousant les valeurs du commerce équitable, Tazartredynamise la région de Dhhiba de manière écologique et responsable, avec une chaîne de valeur en circuit fermé et valorise le travail et l’émancipation des agriculteurs et femmes en aménageant des horaires flexibles et en garantissant une source de revenu stable.

Ourghema, projet de tiers-lieu dédié à la promotion de la culture et de l’entrepreneuriat social à Médenine, a remporté le Prix dans la catégorie « Innovation Sociale ». Ourghema a pour ambition de permettre aux jeunes de la région de Médenine tentés par la radicalisation de trouver une vocation, et souhaite tout particulièrement aider les femmes à devenir indépendantes financièrement. Le tiers-lieu prend donc la forme d’un espace culturel et de coworking où la jeunesse de Médenine peut se réunir pour travailler, assister à des événements régionaux, nationaux et internationaux sur les thématiques de la culture et de l’entrepreneuriat social.

Enfin, dans la catégorie « Initiative Verte », l’EcoRand Sidi Mechrega été récompensé. Centre de camping et d’organisation d’activités de découverteécologique, le projet valorise également lesavoir-faire de la population localeà travers la vente et la promotion de leurs produits de terroir. Le centre a une vocation écotouristique et vise à contribuer au développement local de la région de Sidi Mechreg en contribuant à la prise de conscience de du patrimoine naturel et en promouvant des bonnes pratiques de protection de l’environnement.

Tou.te.s les lauréat.e.s ont été récompensé.e.s d’une enveloppe de 4 500 dinars.

La cérémonie a été marquée également par une interview de Mme Fatima Bellaredj, déléguée générale de la Confédération générale des Scop et figure incontournable du mouvement coopératif français depuis plus de 20 ans, menée par M. Rachid Abidi. Durant leur échange, Mme Bellaredj a apporté un regard éclairé sur les réseaux et les coopératives de l’économie sociale et solidaire.

Chabaka.tnsouhaite encourager le développement des structures ESS innovantes et impactante sur le territoire tunisien, et les Prix Chabaka de l’ESS ont donc vocation à être pérennisés.

Chabaka.tn, en bref

Chabaka.tnest né dans le cadre du projet PROMESS « Promotion des Organisations et des Mécanismes de l’Economie Sociale et Solidaire », financé par le Royaume des Pays-Bas et mis en œuvre par l’Organisation Internationale du Travail (OIT) en partenariat avec le Ministère de la Formation Professionnelle et de l’Emploi et le Lab’ess. Il s’agit d’un outil de mise en réseau capable de réunir l’ensemble des parties prenantes de l’économie sociale et solidaire. Les acteurs de l’ESS sont des individus et/ou structures (association, entreprise sociale etc.), qui ont développé des projets à impact positif, social et environnemental qui répondent à une (des) problématique(s) tunisienne(s).

Chabaka.tn prend la forme d’une plateforme électronique qui vise au rassemblement des acteurs de ce secteur dans un espace numérique capable de promouvoir leurs projets et de les partager avec le réseau. L’objectif final consiste en la diffusion de la culture ESS, la formation et l’outillage de ses membres.www.chabaka.tn

L’Organisation internationale du travail (OIT), en bref 

Unique agence ‘tripartite’ de l’ONU, l’OIT réunit des représentants des gouvernements, employeurs et travailleurs de 187 Etats Membres  pour établir des normes internationales, élaborer des politiques et concevoir des programmes visant à promouvoir le travail décent pour tous les hommes et femmes dans le monde.

Convaincue que l’économie sociale et solidaire est un levier de développement économique et social et une voie privilégiée pour la mise en œuvre de l’agenda du travail décent, l’OIT a soutenu plusieurs initiatives à travers le monde visant à développer ce secteur eu regard de sa grande capacité à contribuer à promouvoir la justice sociale et le développement inclusif, et remédier ainsi à la crise du chômage, en particulier chez les jeunes.

Dans le domaine du développement des organisations de l’économie sociale et solidaire, le BIT a une longue tradition et une expérience profonde. L’Unité des coopératives (COOP) a ainsi été lancée un an après la création de l’OIT en 1920 et n’a cessé depuis d’œuvrer à la promotion des entités économiques de l’ESS dans le monde en mettant à disposition son capital acquis d’expertise et d’expériences cumulées à travers les interventions menées de par le monde. www.ilo.org

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here