2,3 milliards dinars de déficit commercial (janvier-février 2020) en Tunisie

0

Tunsie-Trbune(déficit commercial)-Selon les données publiées par l’Institut national de la statistique (INS), les échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur aux prix courants, ont baissé à l’export de 1,5% contre une hausse de 16,7% durant les deux mois de l’année 2019 et de 2,5% à l’import contre une hausse de 15,4% au cours de la même période de l’année dernière. Les exportations ont atteint le niveau de 7606,8 MD, contre 7719,4 MD durant la même période de l’année 2019. En valeur, les importations ont atteint 9925,8 MD, contre 10181,8 MD durant la même période de l’année 2019.

Suite à cette évolution au niveau des exportations (-1,5%) et des importations (- 2,5%), le déficit commercial s’établit à un niveau de 2319 MD contre 2462,4 MD, durant les deux mois de l’année 2019.

Le taux de couverture a gagné 0,8 point par rapport à la même période de l’année 2019 pour s’établir à 76,6% (contre 75,8% une année auparavant).

Commerce extérieur selon le régime

La répartition des échanges par régime montre que les exportations sous le régime offshore ont enregistré une baisse de 1,6%, contre +17,6% durant les deux mois de l’année 2019. Les importations ont enregistré sous ce régime une baisse de 2,2%, contre +11,9% durant la même période en 2019.

Sous le régime général, les exportations ont enregistré une baisse de 1,1 %, contre +14,6% durant les deux mois de l’année 2019. De même, les importations enregistrent une baisse de 2,6%, contre +17,2% durant la même période en 2019, souligne l’INS. Et d’expliquer que la diminution observée au niveau de l’exportation (-1,5%) durant les deux mois de l’année 2020 concerne plusieurs secteurs.

En effet, le secteur de l’énergie a enregistré une évolution de -26,1%, celui du textile/ habillement et cuirs de -4,1%, celui des mines, phosphates et dérivés de -1,1%. En revanche, le secteur de l’agriculture et des industries agro-alimentaires a enregistré des exportations en hausse de +16,2%, suite à l’augmentation de nos ventes d’huiles d’olives (371,9 MD contre 288,6 MD). De même, les exportations des industries mécaniques et électriques sont en légère hausse de 0,6%.

S’agissant de la baisse des importations de 2,5%, l’INS l’explique essentiellement par la baisse enregistrée au niveau des importations des biens d’équipement de -11,5%, des matières premières et demi produits de -6,3% et des biens de consommation de -3,6%.

En revanche, les importations du secteur de l’énergie ont enregistré une hausse de 20,3% sous l’effet de la hausse de nos achats des produits raffinés (283,7MD).

Répartition géographique

Les exportations tunisiennes vers l’union européenne (71,8% du total des exportations) ont diminué de 5,1%, annonce l’INS, expliquant cette évolution par la baisse de nos exportations vers certains partenaires européens, tels que la France de 18,2% et l’Allemagne de 4,9%, d’une part et par la hausse de nos ventes vers d’autres pays notamment avec l’Espagne de 37,9 % et l’Italie de 3,4%, d’autre part.

Avec les pays arabes, les exportations ont augmenté avec la Libye de 12,6% et avec l’Algérie de 11,2%. En revanche les exportations ont diminué avec l’Egypte de 22,9% et avec le Maroc de 6,3%.

Pour les importations, les échanges commerciaux des biens avec l’union européenne (49,8% du total des importations) ont enregistré une baisse de 7,5% pour s’établir à 4939,8 MD. Les importations ont diminué de 12,2% avec la France et de 15,1% avec l’Italie.

Déficit Commercial

Le solde de la balance commerciale est déficitaire de 2319 MD, suite au déficit enregistré avec certains pays, tel que la Chine (-958,8 MD), la Turquie (-453,2 MD), l’Algérie (-373,4 MD), la Russie (-158,6 MD( et l’Italie (114,2 MD), précise la même source. .
En revanche, le solde de la balance commerciale a enregistré un excédant avec d’autres pays principalement avec la France (687,2 MD), l’Allemagne (245,2 MD), la Libye (234,9 MD) et le Maroc (84,1 MD).

Selon le régime, les échanges commerciaux sont déficitaires sous le régime général de 4496,4 MD, (contre -4654 MD durant les deux mois de l’année 2019). En revanche les échanges commerciaux sont excédentaires sous le régime offshore de 2177,5 MD (+2191,6 MD durant les deux mois de l’année 2019).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here