Coronavirus : Elyès Fakhfakh appelle à la solidarité nationale en préconisant la fermeture des frontières et l’instauration de la séance unique (Vidéo)

0
Tunisie-Tribune (Coronavirus – Elyès Fakhfakh) – Le chef du gouvernement, Elyes Fakhfekh, s’est adressé dans la soirée de ce lundi 16 mars 2020, aux Tunisiens, pour appeler à la solidarité nationale, en ces terribles circonstances dues à la pandémie du Coronavirus. Son objectif était aussi de résumer la situation et annoncer de nouvelles mesures dictées par les risques alarmants de la propagation l’évolution de la situation de l’épidémie en Tunisie et dans le monde.
  • Elyès Fakhfakh a  annoncé que le bilan de la maladie s’est alourdi, ce lundi, passant à 24 cas tout en assurant néanmoins que la situation est encore sous contrôle.
  • Il a ajouté que le non respect de la part de certains des cosignes, surtout en rapport avec le confinement et la quarantaine a dicté la prise de nouvelles dispositions plus restrictives.
  • Dans ce sens il a annoncé que les frontières aériennes et terrestres du  pays seront complètement bouclées, sauf pour le transport de marchandises ou pour les opérations de rapatriement.
  • Décision de fermer tous les espaces publics et autres où les citoyens peuvent se regrouper en grand nombre.
  • Suspension de toutes les manifestations sportives, officielles ou non, à partir d’aujourd’hui.
  • Aménagement du temps de travail, en instaurant le travail en séances unique avec deux postes de travail, un la matinée et un l’après midi. Et ce pour désengorger les moyens de transport et les lieux de travail.
  • Préparer la riposte du système sanitaire en améliorant la capacité des services de soins, en collaboration avec les  institutions privées et grâce à la coopération internationale.
  • Préparer un plan de soutien et d’accompagnement, pour éviter les retombées économiques et sociales de cette épidémie sur les entreprises et les individus.

Elyès Fakhfakh s’est, enfin, félicité de l’élan de solidarité témoigné par les tunisiens et a appelé tout le le monde à participer à cet effort national, en faisant des dons au 1818.

Il  a insisté sur le fait que la gestion de cette crise est la responsabilité de tous et que le minium qu’on puisse faire, c’est de  se conformer aux dispositions prises, surtout en ce qui concerne le respect du confinement.

Vidéo :

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here