Elyes Fakhfakh : «Nous n’avons pas menacé les hommes d’affaires, mais si la situation s’aggrave et l’exige, nous serons obligés de ponctionner via certaines surtaxes »

1

Tunisie-Tribune (Elyes Fakhfakh) – Le chef du gouvernement Elyes Fakhfekh a assuré, ce jeudi 2 avril que le président de la république Kaïs Saïed n’a fait aucune référence à la confiscation des avoirs des hommes d’affaires, lors de sa dernière déclaration.

Et de préciser que le pays est en guerre contre le coronavirus et qu’il faut mobiliser les ressources nécessaires de l’extérieur ou des entreprises et sociétés qui peuvent contribuer à l’effort national de lutte contre le Coronavirus.

Elyes Fakhfekh a également indiqué que l’Etat pourrait avoir recours à des taxes exceptionnelles.

Par ailleurs, le chef du gouvernement a expliqué que les demandes de contribution faites aux hommes d’affaires ne sont pas une menace.

1 COMMENT

  1. Le communisme est mort et celui qui continue à y penser est en retard de 50 ans sinon plus.
    De plus nous sommes méditerranéen de par notre mentalité nous ne pouvons accepter cet état.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here