Les Tunisiens du Tchad : en plus d’être confrontés au coronavirus, ils se retrouvent menacés par le groupe terroriste Boko Haram

0

Tunisie-Tribune (Tunisiens du Rchad) – Depuis la décision de fermeture des frontières un peu partout dans le monde à cause du coronavirus, le rapatriement des ressortissants bloqués est devenu un problème. Pour certains pays la situation est déjà compliquée. C’est le cas du Tchad qui fait face à une menace du groupe terroriste Boko Haram en plus du coronavirus.

Malheureusement, des ressortissants tunisiens sont bloqués sur place et ils n’ont pas les moyens de se protéger. Elyes Chatti est intervenu, ce lundi 13 avril 2020, sur les ondes de Mosaïque FM pour parler de leur situation délicate.

« Il n’y a pas de plan d’évacuation d’environ 60 tunisiens faute de moyens, pourtant le président de la République a évoqué cette question. Au Tchad, les menaces sont persistantes de la part du groupe Boko Haram. Les tunisiens qui se trouvent dans ce pays ne se trouvent pas uniquement à la capitale. En plus, plusieurs d’entre eux sont aussi sous la menace d’expiration de visa.

Il ne faut qu’une programmation d’un vol qui permet de rapatrier des personnes bloqués. L’inquiétude de leurs familles est grande. Le Tchad fait face à  une précarité du système sanitaire. Les hôpitaux tchadiens sont remplis de blessés de l’armée. La réponse tarde à venir de la part des autorités et surtout au niveau du ministère des Affaires étrangères », a expliqué Elyes Chatti.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here