En photos, des cadavres partout, le pays paie cher le « non respect du confinement »

0

Tunisie-Tribune (non respect du confinement) – Guayaquil, la capitale économique de l’Équateur, paie le prix de l’échec du pays à gérer la crise du virus Corona, devenant l’une des villes les plus touchées de l’épidémie d’Amérique latine. De certaines sources dont la presse locale ont souligné que des centaines de cadavres ont été laissés plusieurs jours dans des maisons et des rues, enveloppés dans du plastique noir. Les autorités n’ont pas pu les enterrer et le secteur de la santé, qui manquait de fonds et de personnel, s’est effondré.

Les mêmes sources ont indiqué que l’odeur de la mort s’est répandue dans les hôpitaux et que des files de voitures se sont alignées devant les tombes, chargées de cercueils en carton.

Un responsable a annoncé qu’une force spéciale composée de policiers et d’éléments de l’armée avait retiré environ 800 corps de maisons à Guayaquil, en plus de 631 corps d’hôpitaux dont les morgues étaient couvertes de morts.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here