URGENT : Le secteur privé éducatif refuse la clôture de l’année scolaire

0

Tunisie-Tribune (année scolaire) – L’Union Tunisienne des Instituts privés pour l’Education et la Formation (UTIPEF) affirme son rejet à la décision du ministère de l’Education. A savoir la clôture de l’année scolaire et la reprise pour le 1er septembre. Cri de colère des établissements éducatifs privés.
L’Union reconnait que cette procédure prend en considération la propagation de la pandémie Coronavirus (covid-19). Cependant elle ne prend pas en considération la situation et les engagements des établissements éducatifs et de formation privés.

La même source affirme que le confinement impacte négativement la situation financière des établissements. Ainsi, ce secteur se trouve face à la précarité et au chômage. Lance le président de l’Union Abdellatif Khammasi.

D’autres solutions pour la reprise des cours :

Ainsi, l’Union professionnelle plaide pour une autre solution. Celle-ci consiste à la reprise des cours. Et ce tout en mettant en place tous les moyens nécessaires pour la protection contre la pandémie. Ainsi, l’organisation professionnelle propose de désinfecter tous les espaces scolaires. Et souligne l’importance de fournir les masques de protection pour les élèves, corps enseignant et ouvriers. Elle propose également de réduire le nombre des élèves par classe.

Le silence du ministère :

Pour rappel, le ministère de l’Education n’a pas encore communiqué officiellement sur ce sujet. Cependant, le secrétaire général de la Fédération générale de l’enseignement de base, Nabil Houachi affirme que suite à une réunion tenue entre les représentants de l’UGTT et les représentants du ministère, il a été décidé de clôturer l’année scolaire. La reprise se fera en date du 1er septembre 2020.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here