Fakhfakh sur France 24 : Pas de Qalb Tounes au gouvernement « DÉTAILS »

0

Tunisie-Tribune (France 24)-Elyès Fakhfakh a ouvertement déclaré son vrai camp : Saïed, Abbou & C°.  »C’est mon gouvernement qui est celui de l’unité nationale, affirmera-t-il en substance. Parfaite entente avec le président Kais Saied, mais la confiance au sein de gouvernement n’est pas encore scellée.

Je ne cèderai à aucune pression. Pas de place pour Qalb Tounes dans mon équipe. Le Tawafek en mode de tous à bord d’un même navire est un leurre. Ceux qui croient que les réseaux sociaux sont capables d’ébranler le peuple tunisien, se trompent énormément. Nos besoins financiers dépassent les 8 milliards de dinars. Le report du sommet de la Francophonie (décembre 2020) est à l’étude… »

Sans l’exprimer directement, il se met en travers de l’axe que veulent construire Itilaf Al Karama, Qalb Tounes et autres groupes parlementaires, avec la bénédiction à peine voilée d’Ennahdha. L’élargissement de la coalition au pouvoir, prônée par Lotfi Zitoun en prend pour son grade auprès de Fakhfakh. Provisoirement ?

Dans une interview à Taoufik Mjaied, que diffusera ce mardi à 18h15, heure de Tunis, la chaine publique française France 24, le chef du gouvernement alternera partis-pris et annonces. Il réservera sa première sortie à l’Algérie (comme de coutume). Il soumettra à l’ARP, la semaine prochaine, le legs dont il a hérité de son prédécesseur Youssef Chahed (attendons-nous à des surprises) … La Tunisie demeure attachée à l’intégrité de la Libye et ne saurait accepter sa partition, refusant toute ingérence extérieure dans ses affaires…

En dédiant sa première sortie médiatique sur un média étranger à France 24 en langue arabe, Elyès Fakhfakh a visiblement essayé de rôder son message aux téléspectateurs arabophones. Certes un multiplex en direct aurait donné plus de punch à son interviewer Taoufik Mjaied, resté pugnace, mais, Fakhfakh s’est employé à installer sa notoriété au-delà des frontières, en se démarquant des autres compétiteurs. Protégeant son pré-carré, il fixe des rouges infranchissables, quitte à mettre en garde des partis majoritaires à l’ARP (suivez mon regard…). Le feu roulant des bonnes questions posée par Taoufik Mjaied, sans concession, lui en ont fourni une belle occasion.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here