Chedli Klibi n’est plus : un homme de culture qui aura marqué son temps par ses responsabilités politiques et sa discrétion

0

Tunisie-Tribune (Chedli Klibi n’est plus ) – L’ancien secrétaire générale de la Ligue des Etats arabes et longtemps ministre de Bourguiba, Chedli Klibi, 94 ans, est décédé tôt ce matin à sa résidence à Carthage.

Homme de lettres, agrégé de la Sorbonne, syndicaliste, enseignant au Sadiki, il avait été appelé par Bourguiba, au lendemain de l’indépendance pour diriger la radio tunisienne et lui donner la profondeur culturelle et littéraire souhaitée.

Le pied mis à l’étrier, Chedli Klibi entamera alors une longue carrière gouvernementale, marqué par un passage indélébile à la tête du ministère de la Culture et en cumulant parfois celui de l’information. Les maisons du Peuple et de la Culture, la bibliothèque itinérante, les JCC, les troupes nationales, théâtrales, musicales, de danse et de marionnettes, la relance de l’Institut national du Patrimoine, des musées et la mise en valeur des sites archéologiques, et autres œuvres fondatrices lui doivent beaucoup, aux côtés de Bourguiba.

Dès le premier numéro de Leaders paru en juin 2011, Chedli Klibi témoigna d’une contribution régulière, avec des chroniques, des fragments de mémoire, des hommages à d’illustres tunisiens. Plus encore, au lancement de Leraders Arabiya en phase pilote en octobre 2016, il accorda la grande interview de ses 90 ans. Sans discontinuité, jusqu’au dernier numéro publié en avril dernier, il poursuivait une précieuse collaboration, au grand bonheur des lecteurs tunisiens et étrangers.

Avec Leaders

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here