Enfance menacée : plus de 67 signalements par jour

0

Tunisie-Tribune (Enfance menacée) – Les délégués de la protection de l’enfance reçoivent quotidiennement environ 67 signalements relatifs à des situations d’enfance menacée, affirme Mehyar Hammadi, délégué général de la protection de l’enfance.

S’exprimant lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du rapport annuel des délégués de protection de l’enfance de 2019, jeudi 18 juin 2020, il a souligné que 53,88% des signalements concernent des situations menaçantes à domicile.

Il précise, en outre, que la rue est le deuxième lieu menaçant pour les enfants avec 3 743 signalements (21,38%) tandis que les institutions scolaires occupent la troisième position avec 2 329 signalements (13,3%).

« Plus de la moitié des signalements (53,34%) concernent les garçons contre 46,66% pour les filles« , a-t-il indiqué faisant remarquer que les plus grands taux ont été enregistrés dans le Grand Tunis, suivi du sud-ouest.

Selon Hammadi, 61,10% des signalements (10 442 enfants) concernent des enfants scolarisés contre 22,08% (3 774 enfants) relatifs à des enfants qui ne sont pas encore en âge de scolarisation.

Les signalements relatifs aux décrocheurs scolaires représentent 17% du total (2 873 enfants).

Selon Mehyar Hammadi, les signalements se rapportent à la négligence des parents de l’éducation et la protection de leurs enfants (27%), la maltraitance (22%), l’incapacité des parents ou du tuteur à prendre en charge son enfant (22%), l’exposition de l’enfant à la délinquance (9%), l’exploitation sexuelle des enfants (7%) et la perte du soutien familial (6%).

Selon la même source, le nombre de signalements relatifs à des situations d’enfance menacée s’est multiplié pendant ces dix dernières années passant de 8 272 signalements en 2009 à 17 506 en 2019.

Les 76 délégués de protection de l’enfance répartis sur l’ensemble du pays ont reçu au cours de l’année dernière une moyenne de 67,33 signalements par jour soit, 1,68 nouveaux signalements par heure et 336 par semaine. Ils reçoivent chaque année 230 signalements.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here