Moody’s met en garde la Tunisie contre les risques du prolongement des concertations sur la formation d’un gouvernement

0

Tunisie-Tribune (Moody’s) – L’agence de notation Moody’s affirme que « le prolongement des concertations sur la formation d’un nouveau gouvernement, ou la tenue d’élections anticipées retarderont l’accord entre la Tunisie et le FMI sur un nouveau programme de financement ».

Dans un communiqué rendu public lundi et relayé par la TAP, l’agence souligne que « la démission du gouvernement Fakhfakh, quelques mois seulement après son accession aux responsabilités, et la difficulté de trouver un gouvernement de remplacement en mesure d’avoir la confiance d’un parlement divisé, chose qui impacte la crédibilité du pays, outre la poursuite des risques liés à la propagation de la pandémie du Covid-19, nous a poussés à prévoir une révision à la baisse du classement de la Tunisie, en avril prochain ».

Le gouvernement tunisien cherche à conclure un accord avec le FMI portant sur un nouveau programme de financement en 2020, après la suspension de la 6ème revue dans le cadre du programme élargi de crédit, ayant démarré en Mai 2016 sur quatre ans.

Moody’s considère « l’accord avec le FMI comme étant nécessaire pour garantir la continuité d’accession aux sources de financement bilatérales et multilatérales, couvrant près de la moitié des besoins de la Tunisie en termes de financements, soit 14 % du PIB ».

L’agence ajoute que « la Tunisie se retrouve avec une marge limitée en termes de conditions de financement sur le plan international, qui s’est aggravée avec la faiblesse de la croissance à court terme, la dégradation du budget et la fragilité de son positionnement extérieur ».

Les risques de financements restent posés tant que le gouvernement n’est pas capable, en urgence, d’avoir accès aux marchés financiers à des taux raisonnables, dit Moody’s, signalant que l’approfondissement du déficit budgétaire de 7 % du PIB, et une dette supérieure à 80 % du PIB accentueront le besoin de la Tunisie en termes de financements et de liquidité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here