PSG-Basaksehir : match arrêté, 4e arbitre accusé de racisme en cours de jeu

0

Tunisie-Tribune (4e arbitre accusé de racisme)  Pierre Webo, ex-international camerounais, membre du staff du club turc, aurait été la cible d’un terme raciste de la part du corps arbitral. Le match a été arrêté et reporté à mercredi.

Quinze minutes de jeu et c’est tout au Parc des Princes. Le match s’est arrêté ce mardi soir entre le PSG et Istanbul Basaksehir après plusieurs minutes de débats. Le quatrième arbitre de la rencontre, le Roumain Sébastien Coltescu, a été accusé par Pierre Achille Webo, ex-international camerounais et membre du staff stambouliote, d’avoir proféré un terme raciste. La scène aurait eu lieu avant le quart d’heure de jeu. Le match a été interrompu ensuite avant la 23e minute.

Pierre Achille Webo (58 sélections avec le Cameroun) a été exclu par l’arbitre central pour des protestations. Mais le quatrième arbitre, en appelant l’arbitre central, aurait utilisé le terme « negro » (ou « nigger ») à propos de l’entraîneur adjoint du club turc. Un terme insultant qui a provoqué l’arrêt de la rencontre. Les deux équipes s’en sont mêlées, y compris les stars parisiennes Kylian Mbappé et Neymar. Le Brésilien avait, mi-septembre, lui-même accusé un adversaire de racisme.

En roumain, « noir » se dit « negru »

Demba Ba, attaquant de Basaksehir, remplaçant ce mardi soir, a aussi pesé en faveur de l’arrêt du match. Le Sénégalais a notamment expliqué que le quatrième arbitre aurait pu utiliser les termes de « black guy » (« homme noir ») et non pas « négro » (ou « nigger »). Leonardo, directeur sportif du PSG, est également descendu sur la pelouse pour essayer de comprendre la situation.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here