Tataouine : les employés de la société de plâtre réclament leur droit au travail

0

Tunisie-Tribune (droit au travail) – dépités par le blocage de leur usine, qui dure depuis des mois et qui menace désormais sa pérennité, les employés de la Société Industrielle du Plâtre du Sud-Ksour, ont entamé ce samedi un sit-in devant le siège du gouvernorat de Tataouine pour réclamer leur droit au travail.

Furieux, ces employés demandent aux autorités passives d’intervenir au plus vite pour lever le sit-in anarchique qui les empêche depuis des mois d’entrer à l’usine considérée comme le fabricant numéro un sur le marché du plâtre en Tunisie. Il est à rappeler que face à la passivité étonnante des autorités, devant les blocages imposés par les protestataires, son site de production dans la région de Oued El Ghar est souvent exposé à des fermetures subites et illégales pour des raisons insignifiantes, comme les disputes entre agents, le refus de l’application des lois du travail, les revendications insensées, le chantage…..

Ces arrêts de la production ont causé des pertes colossales à la société qui produit en temps normal 1000 tonnes de plâtre par jour dont 300 tonnes sont destinées au marché local et 700 à l’exportation. La valeur des pertes étant estimée à 150 mille dinars par jour, la société a donc perdu quelque 15 millions de dinars depuis le début de ce dernier blocage.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here