Les médecins, pharmaciens et dentistes du secteur de la santé publique en grève, vendredi

0

Tunisie-Tribune (secteur de la santé publique en grève) – Les médecins, pharmaciens et dentistes du secteur de la santé publique observeront, demain vendredi, une grève présentielle à l’appel du Syndicat général des médecins, pharmaciens et dentistes de la santé publique relevant de l’union générale Tunisienne du travail (UGTT).

Le secrétaire général du Syndicat général des médecins, pharmaciens et dentistes de la santé publique, Mohamed Hedi Souissi, a déclaré, jeudi à la TAP, qu’à la suite de l’échec de la séance de négociation tenue, mercredi, avec le ministère de la Santé, il a été décidé de maintenir la grève du 25 décembre pour exprimer l’attachement des médecins généralistes à leur revendication liée à l’homologation systématique des médecins généralistes avec la spécialité de médecine de famille au niveau académique et salarial.

Le Syndicat général des médecins, pharmaciens et dentistes de la santé publique avait indiqué dans un communiqué que les négociations avec l’autorité de tutelle sur le décret n°341 du 10 avril 2019 se sont poursuivies pendant plus d’un an.

Ce décret fixant le cadre général du régime des études et les conditions d’obtention des diplômes des études médicales, oblige les médecins généralistes à refaire des études d’équivalence pour pratiquer la médecine de famille, devenue une spécialité à part entière.

Souissi a ajouté que les médecins, pharmaciens et dentistes de la santé publique appellent à la publication d’un statut permettant l’intégration de tous les médecins généralistes dans la spécialité de la médecine de famille.

Il a fait savoir que les affiliés au syndicat se rassembleront, demain vendredi à dix heures devant le siège du ministère de la Santé pour se rendre, ensuite à la place de la Kasbah devant le siège du gouvernement.

Toutes les consultations dans les hôpitaux et groupements de santé de base seront suspendues à l’exception des cas urgents et des interventions médicales et chirurgicales urgentes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here