Vaccin anti-Covid-19 : l’ONU salue l’engagement du G7 à partager 870 millions de doses

0

Tunisie Tribune (Vaccin)- Deux agences des Nations Unies ont salué, dimanche, l’annonce faite par les pays du G7 de partager directement 870 millions de doses de vaccin contre la Covid-19 en faveur des pays les plus démunis.

Réunis en sommet au Royaume-Uni ce week-end, les dirigeants des pays du G7 ont promis 870 millions de doses de vaccin, dont au moins la moitié devrait être fournies avant la fin de l’année. Les dirigeants du G7 ont également réaffirmé leur soutien au COVAX, le mécanisme de solidarité internationale pour le partage des doses de vaccins qu’ils considèrent comme « le principal moyen de fournir des vaccins aux pays les plus pauvres ».

« De nombreux autres pays sont maintenant confrontés à une augmentation des cas – et ils y font face sans vaccins. Nous sommes dans la course de notre vie, mais ce n’est pas une course juste, et la plupart des pays ont à peine quitté la ligne de départ », a rappelé le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

« Nous nous félicitons des annonces généreuses concernant les dons de vaccins et remercions les dirigeants. Mais nous avons besoin de plus, et nous en avons besoin plus rapidement », a toutefois souligné le chef de l’OMS dans un communiqué publié dimanche avec les partenaires du COVAX que sont l’Alliance Gavi pour les vaccins, la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

Selon l’UNICEF, un accès équitable aux vaccins contre la Covid-19 représente le chemin le plus clair vers la sortie de cette pandémie pour tous, « y compris les enfants », d’ici 2022.

« L’UNICEF est particulièrement heureux que certains des dons de doses soient mis à disposition immédiatement pour combler les déficits en cours », a déclaré sa Directrice exécutive, Henrietta Fore », soulignant cependant, que le temps presse » et qu’il « reste encore beaucoup à faire » afin de pouvoir tenir l’objectif de mettre fin à la pandémie l’année prochaine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here