74e Festival de Cannes …Et la palme d’or 2021 revient à… « Titane » de la réalisatrice et scénariste française Julia Ducournau (le palmarès complet)

0

Tunisie-Tribune (74e Festival de Cannes) – Le film Titane de la Française Julia Ducournau a remporté la palme d’or de ce 74e Festival de Cannes, ce samedi 17 juillet 2021. Palmarès complet et tapis rouge ont automatiquement accompagné les meilleurs instants de la cérémonie de clôture.

Le palmarès du 74e Festival de Cannes :

Et la palme d’or revient à… Titane de la réalisatrice et scénariste française Julia Ducournau. Le film succède donc à Parasite de Bong Joon-ho.

  • PORTRAIT – La réalisatrice française Julia Ducournau, 37 ans, a remporté la 74e Palme d’or du Festival de Cannes. Elle est seulement la seconde femme à décrocher la récompense suprême dans l’histoire de la Croisette. Un couronnement précoce pour celle qui donne un nouveau souffle au cinéma fantastique.

la palme d’or du court métrage a été remise à Tian xia wu ya (Tous les corbeaux du monde, en français) de Tang Yi.

Avant cela, la mention spéciale du jury du court métrage avait, elle, été décernée à Céu de Agosto (Le Ciel du mois d’août, en français) de Jasmin Tenucci.

La caméra d’or a quant à elle été remise à Murina d’Antoneta Alamat Kusijanovic.

Comme annoncé, le réalisateur italien Marco Bellocchio a reçu la palme d’or d’honneur.

Le prix de l’interprétation masculine a été remis à l’Américain Caleb Landry Jones, pour son rôle dans Nitram de Justin Kurzel.

Cette année, ce n’est pas un, mais bien deux films qui ont reçu le prix du jury : Memoria d’Apichatpong Weerasethakul et Ha’berech (Le Genou d’Ahed, en français) de Nadav Lapid.

Le prix de l’interprétation féminine à, lui, été remis à la Norvégienne Renate Reinsve, pour son rôle dans Verdens verste menneske (Julie (en 12 chapitres), en français) de Joachim Trier.

Le prix du meilleur scénario revient cette année à Ryūsuke Hamaguchi et Takamasa Oe, pour Drive my Car de Ryusuke Hamaguchi.

Quant au prix du meilleur réalisateur, c’est Leos Carax qui l’emporte avec son film Annette.

Enfin, le Grand prix, soit le titre le plus important après la palme d’or, a également été remis à deux films cette année : Un héros de l’Iranien Asghar Farhadi et Compartiment N°6 du Finlandais Juho Kuosmanen.

Le long métrage « Bonne Mère » de la réalisatrice franco-tunisienne Hafsia Herzi a remporté le Prix du travail intégré dans la section « Un Certain Regard » du 74e édition du Festival de Cannes 2021.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here