Abir Moussi s’exprime sur l’arrêt des primes octroyées aux députés

0

Tunisie Tribune (Abir Moussi) – Dans une vidéo publiée sur sa page officielle, la présidente du PDL Abi Moussi s’est exprimé sur l’arrêt de toutes les primes et tous les avantages octroyés au Président et aux membres de l’Assemblée des représentants du peuple par la présidence de la République.

La politicienne a tenu a précisé qu’à l’exception de quelques avantages relativement insignifiants, les députés autres que le président de l’ARP et ses deux vice-présidents n’avaient aucun avantage ni en argent ni en nature.

En outre, le Décret Présidentiel n° 2021-117 du 22 septembre 2021, relatif aux mesures exceptionnelles prouve que l’ARP n’est pas encore dissoute et que les députés ainsi que le président du parlement bénéficient encore de ces qualités.

Ainsi, et en vertu de ce décret, le président de la République reconnait encore Rached Ghannouchi comme étant le président de l’ARP, a-t-elle expliqué.

Ghannouchi n’a pas besoin des primes et des avantages que lui offre sa position à l’ARP, l’argent qu’il reçoit des associations suspectes lui suffit amplement. Ce dont-il a besoin en revanche c’est de sa qualité de président de l’ARP, a-t-elle ajouté.

Par contre, les fonctionnaires publiques qui ont arrêté de recevoir leurs salaires en raison de leur qualité de députés, n’ont désormais plus aucun revenu, puisque d’un coté ils ne bénéficient plus des primes qui leur devraient leur être accordées par l’ARP et qu’ils ne peuvent pas non plus retrouver leurs anciens postes car juridiquement ils jouissent encore de leur qualité de députés.

De même les assistants parlementaires qui ne sont pas payés par le NDI ont été « sanctionné » par ces nouvelles mesures, contrairement à leurs collègues payés par l’institution américaine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here