Mongi Rahoui : La Constitution a perdu sa légitimité !

0

Tunisie Tribune (Mongi Rahoui) – Le député du Front populaire, Mongi Rahoui, a affirmé son soutien aux nouvelles mesures exceptionnelles annoncées par le président de la République le 22 septembre 2021.

Invité par la radio Express FM le 24 septembre 2021, Mongi Rahoui a rappelé les infractions au règlement intérieur de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) commises par le mouvement Ennahdha. « Si ce parti ne respecte pas le règlement, alors je ne suis pas dans l’obligation de le faire. Dire que tel vote ou procédure enfreignait le règlement n’était plus suffisant. Rached Ghannouchi n’en faisait qu’à sa tête ! », s’est-il exclamé.

Par la suite, Mongi Rahoui a rappelé qu’il avait demandé la dissolution de l’ARP et la suspension de l’application de la Constitution. Celle-ci, selon lui, avait perdu sa légitimité. « Il est impossible de réviser la Constitution car aucun parti ne pourra détenir deux tiers des élus. Le mouvement Ennahdha a verrouillé le système. Elle aurait pu se maintenir au pouvoir avec seulement trente députés. Nous devons leur faire face avec des outils informels ! », a-t-il insisté.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here