Les lauréats du prix ESET Science Award ont été annoncés par Kip Thorne, lauréat du prix Nobel de physique

0

Tunisie Tribune (prix ESET Science Award) – Le jury international, présidé par le professeur Kip Thorne, lauréat du prix Nobel de physique, a désigné le physicien des matériaux Ján Dusza comme lauréat du prix de 2021 de la meilleure contribution individuelle à la science slovaque. Quant à lui, Ladislav Valkovič a remporté le prix du scientifique de moins de 35 ans, et Jozef Zajac a reçu le prix dans la catégorie des universitaires. Les lauréats ont été annoncés le samedi 16 octobre lors d’un dîner de gala qui a clôturé une semaine d’activités célébrant la science, notamment un débat passionnant entre le professeur Kip Thorne et l’icône scientifique britannique, le professeur Brian Cox, le 12 octobre au Théâtre national de Bratislava.

Kip Thorne a fait l’éloge des scientifiques slovaques en déclarant : « La sélection des lauréats a été extrêmement difficile cette année. Cela confirme la renommée internationale de la science slovaque. Cependant, les grands projets scientifiques nécessitent non seulement une excellente science, mais également le soutien d’institutions publiques et privées, et je souhaite donc aux finalistes de trouver un tel soutien pour leurs recherches. Le prix ESET Science Award est un exemple concret de ce soutien. »

Les lauréats des trois catégories ont été sélectionnés en fonction de critères rigoureux, notamment les résultats de la recherche scientifique actuelle et les publications, les données scientifiques mesurables, leur rôle dans la communication et la vulgarisation de la science, la collaboration avec d’autres disciplines scientifiques, les réactions de proches collaborateurs ou d’étudiants, etc.

« Les lauréats, ainsi que les finalistes du prix ESET Science Award, prouvent à plusieurs reprises le niveau élevé de la science en Slovaquie, » déclare Richard Marko, CEO d’ESET. « Quel que soit le domaine de ces scientifiques, leur travail est extrêmement important, tant pour la Slovaquie que pour le monde entier. Aujourd’hui, la société est confrontée à des défis mondiaux majeurs, notamment la diffusion de fausses informations, et la méfiance envers la science et ses résultats. Notre confiance dans les scientifiques reste forte et nous sommes heureux de continuer de soutenir leur travail. Nous sommes convaincus que les scientifiques et les connaissances scientifiques font avancer notre pays. »

La soirée de gala de cette année s’est déroulée sous les auspices de la présidente de la République slovaque, Zuzana Čaputová, pour la remise des prix, ainsi que du Premier ministre de la République slovaque, Eduard Heger. Outre le professeur Kip Thorne, les membres du jury international étaient également présents, notamment la biologiste Fiona Watt, la chimiste et philanthrope Hana Dvořáková, le professeur de chimie inorganique Ralf Riedel, et le professeur de mathématiques Tibor Krisztin.

Le public slovaque a également eu la possibilité de choisir son lauréat grâce à un vote en ligne sur la télévision nationale slovaque. Cette année, le vote du public a été attribué à la biochimiste Katarína Mikušová, qui effectue des recherches sur le bacille de la tuberculose au département de biochimie de l’université Charles à Prague. Le lauréat de la catégorie des universitaires exceptionnels a été sélectionné par un comité composé de représentants d’universités slovaques.

Ján Dusza, lauréat du prix de la meilleure contribution individuelle à la science slovaque

Ján Dusza travaille à l’Institut de recherche sur les matériaux de l’Académie slovaque des sciences à Košice. Il a consacré toute sa vie professionnelle à la recherche et au développement de matériaux céramiques progressifs. Les propriétés de ces matériaux les rendent aptes à être utilisés dans les conditions les plus exigeantes, en termes de température et de contraintes mécaniques dans des environnements agressifs. Il est issu d’une famille d’agriculteurs mais, grâce à son oncle, il s’est orienté vers une formation centrée sur la physique et a été fortement influencé par un séjour à Stuttgart, qui était alors l’un des meilleurs lieux de travail au monde pour la recherche dans le domaine des matériaux céramiques progressifs. Sa carrière scientifique professionnelle est toutefois associée à Košice, où il a fondé, avec d’autres collègues, le centre de recherche PROMATECH, qui génère des résultats de niveau mondial. Il conserve l’amour de la musique et du sport de ses jeunes années, même si aujourd’hui il consacre principalement son temps libre à sa petite-fille et au jardinage.

Plus d’informations sur Ján Dusza ici.

Ladislav Valkovič, lauréat du prix du jeune scientifique slovaque exceptionnel de moins de 35 ans
Ladislav Valkovič travaille à l’Institut des mesures de l’Académie slovaque des sciences (SAS) à Bratislava, et au Centre Oxford de recherche clinique par résonance magnétique de l’Université d’Oxford, où il s’efforce de déterminer comment mesurer le métabolisme du cœur et d’autres organes internes de manière aussi rapide, précise et non invasive que possible. Il travaille sur le développement et l’application de l’imagerie par résonance magnétique. Après avoir terminé ses études d’ingénierie biomédicale à Žilina, il a travaillé à l’université de médecine de Vienne et à l’Académie slovaque des sciences. Lors d’un stage de recherche à Zurich, il s’est intéressé à l’imagerie métabolique. Il considère que ses plus grandes réalisations à ce jour sont le développement d’une méthode rapide de mesure des processus métaboliques dans les muscles, qui permet de les mesurer pendant l’exercice, et une méthode non invasive de mesure des processus métaboliques dans le foie. Ces derniers temps, il s’est surtout intéressé au cœur humain.

Plus d’informations sur Ladislav Valkovič ici.

Jozef Zajac, lauréat du prix de l’universitaire exceptionnel

Jozef Zajac est le doyen de la faculté des technologies de production de l’université technique de Košice, où il s’occupe des technologies de production progressives. Celles-ci sont utilisées dans l’industrie depuis plusieurs décennies, mais selon Jozef Zajac, les meilleures années sont encore à venir. Contrairement aux méthodes conventionnelles d’usinage des matériaux, les méthodes progressives ne sont pas basées sur le travail mécanique, mais sur des principes de mouvement physiques, chimiques et non traditionnels, comme l’usinage par jet d’eau, laser, plasma, ultrasons et autres. Dans de nombreux cas, selon le professeur Zajac, c’est la seule façon possible de produire des pièces mécaniques. Jozef Zajac souligne l’importance d’associer études universitaires et pratique. Sa faculté atteint un taux de réussite de 99 % pour l’emploi des diplômés dans les trois mois suivant l’obtention de leur diplôme, tandis que 70 à 80 % d’entre eux continuent de travailler en Slovaquie.

Plus d’informations sur Jozef Zajac ici.
Plus d’informations sur le prix ESET Science Award ici : www.esetscienceaward.sk/en

À propos de la Fondation ESET

La Fondation ESET a été créée en 2011, et ses principales activités comprennent le développement de l’éducation dans le domaine des technologies de l’information, la sécurité sur Internet, la vulgarisation de la science et de la recherche, ainsi que le soutien de projets de la société civile. Durant les huit années de son existence, la Fondation ESET a établi des partenariats à long terme avec des organisations dont les objectifs et les résultats contribuent à la concrétisation de ses orientations. Vous pouvez trouver plus d’informations sur www.nadaciaeset.sk

À propos d’ESET

Spécialisé dans la conception et le développement de logiciels de sécurité pour les entreprises et le grand public, ESET est aujourd’hui le 1er éditeur de l’Union européenne en matière de sécurité des endpoints. Pionnier en matière de détection proactive, ESET a été désigné pour la 2ème année consécutive, unique Challenger dans le Gartner Magic Quadrant 2019*, « Endpoint Protection » après avoir été évalué sur sa performance et sur la qualité de sa vision dans le domaine de la protection des Endpoints. À ce jour, l’antivirus ESET NOD32 détient le record mondial de récompenses décernées par le laboratoire indépendant Virus Bulletin depuis 1998. La technologie ESET protège aujourd’hui plus d’un milliard d’internautes. *Source : Gartner Inc, Magic Quadrant for Endpoint Protection Platforms, Peter Firstbrook, Lawrence Pingree, Dionisio Zumerle, Prateek Bhajanka, Paul Webber, August 20, 2019.

Pour plus d’informations : www.eset.com/na/     Blog : www.welivesecurity.com/fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here