Lancement de 6 licences co-construite dans 6 instituts supérieurs des études technologiques

0

Tunisie Tribune (6 licences co-construite) – Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a annoncé, dans un communiqué publié, vendredi, le lancement de 6 licences co-construite dans 6 instituts supérieurs d’études technologiques au Kef, Sidi Bouzid, Tozeur, Médenine, Kébili et Beja, dans le cadre du programme “Education pour l’Emploi : Tunisie AL-Najah”, financé par le Canada.

Lors d’une cérémonie organisée à cette occasion, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Moncef Boukthir, a souligné l’importance du programme “Education pour l’Emploi” dans le renforcement de l’autonomisation et de l’indépendance économique des jeunes en Tunisie, en particulier des femmes issues des régions les plus défavorisés.

Il a ajouté que ce projet, qui vise, notamment, à adapter la formation aux besoins du marché de l’emploi et de renforcer l’égalité des chances entre les diplômés du supérieur, aura des répercussions positives sur l’enseignement dans les instituts supérieurs d’études technologiques.

Une convention de partenariat et de coopération au profit des femmes diplômées des Instituts Supérieurs d’Etudes Technologiques, la première du genre, a été signée, à cette occasion, entre la Direction Générale des Etudes Technologiques du Ministère, représentée par son Directeur général, Taher Khair, et la Chambre nationale des femmes chefs d’entreprises, représentée par sa présidente, Leila Belkhairiya.

La rencontre s’est déroulée en présence, notamment de l’ambassadeur du Canada en Tunisie Patrice Cousineau, de la directrice de la coopération internationale à l’Organisation des écoles et instituts du Canada Marie-José Fortin, du directeur général des études technologiques, Taher Khair, du vice-président de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’Artisanat, Hichem Elloumi, du directeur général de la direction générale de la rénovation universitaire au ministère de l’enseignement supérieur, Saad Al-Mezghani.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here