Précisions du ministère des Affaires étrangères sur les candidatures aux instances régionales et internationales

0

Tunisie Tribune (candidatures aux instances régionales et internationales)- Les candidatures aux instances régionales ou internationales sont soumises à des mécanismes et procédures connus des spécialistes et des rompus au travail multilatéral, et cette question ne peut pas être abordée sans maîtrise du domaine et sans connaissances particulières, a souligné vendredi le ministère des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens de l’étranger.

Le département explique, dans un communiqué, que l’adhésion au Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine se divise en deux catégories qui ont chacune une durée de mandat différente : deux ans pour la première et trois ans pour la seconde.

Cette mise au point fait suite à une information relayée par certains médias et réseaux sociaux prétendant l’appui d’un pays frère à la candidature d’un autre pays frère au Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine aux dépens de la candidature de la Tunisie.

« La Tunisie est candidate au Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine pour un mandat de deux ans, et c’est, à ce jour, le seul pays du Maghreb candidat à cette catégorie. La candidature tunisienne n’a rien à voir avec celle d’un pays maghrébin frère qui porte sur le mandat de trois ans », précise-t-on de même source.

Le ministère des Affaires étrangères se dit étonné que l’on persiste à répandre de telles rumeurs malveillantes et perfides, appelant les médias et tous ceux qui s’intéressent aux questions diplomatiques à vérifier la véracité des informations et à les chercher à la source afin d’éviter toute confusion ou mauvaise interprétation pouvant nuire à la Tunisie et à ses relations extérieures.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here