La dissolution du CSM n’a jamais été évoquée par le chef de l’Etat, affirme son président

0

Tunisie Tribune (dissolution du CSM)-  Le président du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), Youssef Bouzakher, a déclaré que le « président de la République n’a, à aucun moment lors de sa dernière rencontre avec les représentants du Conseil, évoqué la dissolution ou la suppression de ce dernier ».

« Le président Kaïs Saïed a parlé de réforme du système judiciaire de manière générale, notamment les contentieux électoraux, a-t-il ajouté.

Dans une déclaration, mercredi, à l’agence TAP, le président du CSM a affirmé que l’entrevue qui a eu lieu, lundi dernier, avec le chef de l’Etat, a été « ordinaire » , « durant laquelle plusieurs questions concernant les magistrats ont été évoquées ». Les méthodes de travail dans le secteur, l’activation du rapport de la Cour des comptes ainsi que les affaires de corruption ont fait partie des débats, a-t-il indiqué.

Bouzakher a tenu à préciser que le CSM n’intervient pas dans le processus judiciaire ni dans le traitement des affaires judiciaires. « Ses pouvoirs sont limités aux parcours professionnels des magistrats, tels que les nominations, les mutations ou les dossiers disciplinaires nécessitant des rapports transmis par le ministère de la Justice », a-t-il expliqué.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here