Examen des moyens de coopération entre le Musée national d’art moderne et contemporain de Tunis et le Musée russe de Saint-Pétersbourg

0

Tunisie Tribune (Musée national d’art moderne) –  Les préparatifs engagés pour l’organisation de la manifestation culturelle « De Carthage à Saint-Pétersbourg » et l’élaboration d’un programme exécutif de coopération entre le Musée national d’art moderne et contemporain de Tunis et le musée d’Etat russe dans la région de Saint-Pétersbourg pour l’échange d’expériences en matière de restauration des tableaux d’art ont été au centre de la séance de travail tenue mardi entre la ministre des affaires culturelles Hayet Guettat Guermazi et la directrice du Musée d’État russe à Saint Pétersbourg, accompagnée d’une délégation réunissant notamment Mehdi Doss, collectionneur d’œuvres d’art et homme d’affaires tunisien installé en Russie.

Les deux parties ont discuté de l’état d’avancement des efforts entamés pour l’organisation de l’exposition qui réunit les oeuvres d’art du peintre russe orientaliste russe, naturalisé français en 1924, ayant essentiellement travaillé en Tunisie jusqu’à son décès. Les deux responsables ont examiné également la possibilité de réaliser un programme exécutif entre le musée national d’art moderne et contemporain de Tunis et le musée russe de Saint Pétersbourg en vue d’échanger les expériences en matière de restauration des tableaux d’art et l’organisation d’expositions mixtes.

La séance de travail a été l’occasion de mettre l’accent sur l’importance de renforcer davantage les relations de coopération bilatérale notamment dans le secteur culturel.

Le musée russe de Saint Pétersbourg, fondé en 1895 est le plus important musée russe de beaux-arts. IL possède près de 400 000 œuvres, dont une collection exceptionnelle de 6 000 icônes datées du Xe au XXe siècle. Sa collection couvre l’ensemble des formes, genres, écoles et mouvements d’art.

Aujourd’hui, la zone du complexe du musée s’étend sur plus de 30 hectares. La collection d’art est logée dans des bâtiments qui sont des monuments architecturaux remarquables des 18e et 19e siècles dont on cite notamment Mikhailovsky, Stroganov, les palais du marbre et le château de Mikhailovsky.    Le Musée d’Etat Russe constitue, de nos jours, un haut lieu de recherche, de restauration et de préservation ainsi qu’un centre d’éducation qui supervise le travail de tous les musées d’art en Russie.   Le département de restauration au sein du musée est un centre scientifique moderne de restauration de 16 unités. Près de cent personnes, dont des artistes, des restaurateurs, des chercheurs dans les divers domaines de l’art et des photographes, sont affectés dans les différentes unités dont des laboratoires de restauration d’oeuvres de peinture, de dessins, de pièces d’art, de sculpture…   Fondée en 1897, La Médiathèque scientifique du Musée russe comprend plus de 170 000 éléments, dont des livres rares, et est doté d’un système d’information et de recherche informatisé depuis 1993.     A l’occasion de la manifestation « de Carthage à Saint Pétersbourg », le Russe Alexandre Roubtzoff (24 janvier 1884- 26 novembre 1949) sera au cœur d’une exposition qui aura lieu en Russie en hommage à l’œuvre de cet artiste plasticien orientaliste.    Roubtzoff sera à l’honneur dans l’un des nombreux musées de sa ville natale à travers l’exposition d’une sélection privée de ses œuvres qui sont la propriété du mécène Mehdi Doss. Ce dernier était à l’origine d’une précédente exposition tenue il y a plus de deux ans en Russie, en mai 2019.   Alexandre Roubtzoff est natif du 24 janvier 1884 dans la ville de Saint-Pétersbourg qui a été naturalisé français en 1924. Ce peintre orientaliste russe est décédé le 26 novembre 1949 à Tunis où il est inhumé au cimetière de Bourgel.   L’artiste issu de l’intelligentsia était un proche de la cour impériale des Romanov. Il est lauréat de six grands prix de l’Académie des beaux-arts de sa ville natale Saint-Pétersbourg.

Il est arrivé à Tunis en 1914, date d’arrivée du célèbre trio Paul Klee Louis Moilliet et August Macke pour un court séjour.

Sa fascination par les lumières de la Tunisie l’a conduit à s’installer définitivement dans ce pays lointain de sa Russie natale. Il rejoint ainsi son ami le Baron d’Erlanger dont le palais niché sur la colline de Sidi Bou Said est devenu aujourd’hui un haut lieu de culture et de recherche artistique.   Dans ses toiles, il peint des paysages, des portraits et des scènes de la vie quotidienne d’un Orient ancré dans ses traditions l’ayant fasciné jusqu’à ses derniers jours.

En Tunisie, plusieurs expositions ont été organisées en hommage à cet artiste qui est parmi les plus cotés sur le marché de l’art. Il existe même une galerie d’art portant son nom, dans la banlieue nord de Tunis.   L’œuvre de Roubtzoff allie les traditions picturales occidentales à celles acquises de sa fréquentation du mode de vie oriental, de Constantinople à Tunis. Elle demeure un trait d’union unique entre son pays de naissance et celui d’adoption.

Niché à la cité de la culture Chedli Klibi à Tunis, le Musée National d’Art Moderne et Contemporain est un établissement public, non administratif, qui œuvre à la valorisation des œuvres de la collection nationale des arts plastiques et à l’organisation des expositions nationales et internationales. C’est un lieu dédié à la recherche et à la création qui s’adresse aux artistes et aux chercheurs tunisiens et internationaux. Le musée est ouvert sur son environnement et à la société tunisienne, à travers les expositions qu’il organise et les actions de médiations culturelles.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here