Saïed charge Jaffel d’instaurer l’instance de la réconciliation pénale dans les plus brefs délais

0

Tunisie Tribune (instance de la réconciliation pénale)- Le président de la République, Kaïs Saïed a reçu, lundi 9 mai 2022, la ministre de la Justice, Leila Jaffel au palais de Carthage.

La rencontre a porté sur la nécessité de répondre immédiatement aux revendications déterminées par le peuple tunisien depuis plus d’une décennie, et qu’il avait réitéré, hier, dans toutes les régions de la République. Le président fait référence aux manifestations de soutien aux mesures du 25 juillet organisées dimanche.

Par ailleurs, le chef de l’Etat a chargé la ministre de la Justice d’instaurer l’instance relative à la réconciliation pénale dans les plus brefs délais afin de rétablir l’argent spolié à son propriétaire légitime, qui n’est autre que le peuple tunisien.

Dans un autre contexte, le président de la République a rappelé que la justice devait être à la hauteur de cette étape historique et que les juges ne devaient pas hésiter à appliquer la loi à tous. Il a souligné qu’il ne fallait pas reporter les procès indéfiniment au risque de perdre les droits. Le chef de l’Etat a noté que les procédures étaient devenues une entrave aux droits au lieu de les protéger.

Kaïs Saïed assure, également que les juges se doivent d’appliquer la loi et que le conseil supérieur provisoire de la magistrature doit assumer son entière responsabilité, en ne laissant sans sentence les juges ne méritant pas leurs postes s’il s’avère qu’ils ne sont pas à la hauteur de leur responsabilité. Il rappelle dans ce sens que les jugements sont proclamés au nom du peuple et l’Etat détient l’arsenal juridique nécessaire pour réaliser la volonté du peuple.

TAP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here