Une feuille de route de 39 mesures pour promouvoir l’investissement

0

Tunisie Tribune (promouvoir l’investissement) – L’Instance Tunisienne de l’Investissement (TIA) a élaboré une feuille de route 39 mesures basée sur une consultation entre les deux secteurs public et privé pour booster l’investissement en Tunisie. Cette feuille de route sera soumise, bientôt, à un conseil ministériel pour approbation, apprend l’agence TAP, lundi, lors d’un atelier national sur le thème “Repenser l’investissement- Reboot”.

Cinq secteurs sont prioritaires dans le cadre de ce document: l’automobile, l’aéronautique, les TIC, l’industrie pharmaceutique et les énergies renouvelables, a indiqué le président de la TIA, Mohamed Ouertatani, qui intervenait à cet atelier.

Selon lui, il est désormais nécessaire de tirer meilleur profit des opportunités offertes dans le secteur de composantes automobile, surtout durant cette conjoncture marquée par la sortie de plusieurs investisseurs de l’Ukraine. Il y’a possibilité d’attirer ces investisseurs vers la Tunisie, d’autant plus que le pays “dispose de plusieurs privilèges en rapport avec les ressources humaines, le coût bas de la production et la proximité géographique de l’Europe”, d’après le responsable.

De son côté, le ministre de l’Economie et de la Planification, Samir Saied, estime que les cinq secteurs identifiés sont promoteurs, et que l’établissement d’un partenariat entre les deux secteurs public et privé permettra de renforcer la valeur ajoutée de plusieurs activités.

“Les mesures conçues dans le cadre de la feuille de route portent essentiellement sur des problématiques foncières, les transferts monétaires et les trafics portuaires. Elles sont basées sur un rapprochement entre les milieux universitaires et les entreprises privées outre la simplification des procédures administratives et l’amélioration du climat d’affaires.

Saied a fait savoir, en outre, que son département a lancé un inventaire pour identifier les bâtiments prêts à accueillir des investisseurs désirant s’implanter en Tunisie, notamment ceux venant de l’Ukraine.

Il a indiqué, également, que plusieurs visites sont prévues cette semaine à des capitales européennes pour rencontrer des investisseurs étrangers et promouvoir le site Tunisie.

Sur un autre plan, le ministre estime que les discussions avec le FMI sont en train d’avancer et que parvenir à la conclusion d’un accord avec le bailleur de fonds international permettra à la Tunisie de rétablir ses équilibres financiers et d’impulser l’investissement.

Le département de l’Industrie, de l’énergie et de mines a élaboré, rappelle-t-on, des pactes de partenariat entre les secteurs public et privé, dans les domaines des composantes automobiles, de l’aéronautique et des industries pharmaceutiques.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here