Trafic de cigarettes : Fermer le robinet à la contrebande et la spéculation!

0

Tunisie Tribune (Trafic de cigarettes) – Le trafic et la spéculation sont deux créneaux porteurs pour les âmes malveillantes, et ce commerce illicite dure, depuis le début de la révolution, au vu et au su de tout le monde, sans que personne ne s’en préoccupe, parce que ce produit ne fait pas partie des préoccupations des pouvoirs publics.

Nombreux sont les débits de tabacs qui ont baissé le rideau, par manque de marchandises ou en l’absence d’une autorisation qui, en principe, était accordée comme « source de revenus », pour les familles démunies. Mais, ces autorisations sont devenues, aujourd’hui, un trésor aux mains des trafiquants et des spéculateurs, au grand dam des fumeurs qui en paient les frais au prix fort.

Une patrouille de la garde douanière à Sammar (Tataouine) a saisi 62 mille paquets de cigarettes de contrebande à bord de trois véhicules 4×4, trouvés bloqués par le sable dans une zone désertique de Sammar, a fait savoir vendredi, la direction générale de la douane dans un communiqué. La valeur des marchandises saisies a été estimée à 300 mille dinars.

A El-Fahs (Zaghouan), une patrouille de la garde douanière de la région a saisi 11 mille paquets de contrebande à bord d’une voiture immatriculée en Tunisie et dont le conducteur n’a pas obéi à l’ordre de s’arrêter.

La garde douanière a saisi également à bord de cette voiture 195 kg de tabac à narguilé et 500 pétards. La valeur des marchandises saisies a atteint 80 mille dinars y compris moyen de transport.

Mais, entretemps, combien de paquets et de cartouches de tabac sont passés dans les mailles du filet ? Ce manège doit être arrêté, parce que la cigarette fait partie de la consommation d’un grand nombre de citoyens et son prix influe de forte manière sur le budget des ménages.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here