Intel sur le point d’investir 5 milliards de dollars dans une usine de puces en Italie

0

Tunisie Tribune (Intel) – Intel est sur le point d’investir 5 milliards de dollars dans une usine de puce en Italie, selon les informations de l’agence de presse Reuters. Un nouveau camouflet pour la France qui, malgré ses appels du pied, n’arrive pas à attirer dans ses filets le géant américain des puces.

L’Italie est sur le point de conclure un accord d’un montant initial de 5 milliards de dollars (4,91 milliards d’euros) avec Intel pour la construction dans le pays d’une usine de conditionnement et d’assemblage de semi-conducteurs avancés, ont déclaré jeudi à Reuters deux sources informées des discussions. /Photo d’archives/REUTERS/Mike Blake

Après l’Allemagne, l’Italie ? La Botte est sur le point de conclure un accord d’un montant initial de 5 milliards de dollars (4,91 milliards d’euros) avec Intel pour la construction dans le pays d’une usine de conditionnement et d’assemblage de semi-conducteurs avancés, a appris jeudi 4 août Reuters de deux sources informées des discussions. Les services de Mario Draghi et d’Intel ont tous deux refusé de commenter ces informations.

Refusant d’être identifiées en raison de la sensibilité de l’affaire, les sources interrogées par Reuters ont déclaré que le gouvernement du Président du conseil démissionnaire Mario Draghi s’efforçait de conclure un accord d’ici fin août, avant les élections nationales anticipées prévues le 25 septembre. Des sources avaient précédemment déclaré à Reuters que Rome était prête à financer jusqu’à 40% de l’investissement total d’Intel en Italie, qui devrait augmenter au fil du temps à partir des 5 milliards de dollars initiaux.

Intel et le gouvernement italien ont présélectionné des sites potentiels dans deux régions italiennes, ont indiqué les sources de Reuters, l’une d’entre elles précisant qu’il s’agit des régions septentrionales du Piémont et de la Vénétie. La décision finale sur le lieu de construction de l’usine n’a pas encore été prise, ont toutefois précisé les deux sources. L’usine italienne en question utiliserait de nouvelles technologies pour fabriquer des puces complètes à partir de tuiles.

La France une nouvelle fois snobée par Intel

L’investissement d’Intel en Italie s’inscrit dans le cadre d’un plan plus large annoncé en mars 2022 par le fabricant américain de puces, qui prévoit d’investir 88 milliards de dollars pour augmenter les capacités de production en Europe, afin de réduire la dépendance de la région envers l’Asie et d’atténuer la pénurie qui a réduit la production dans le secteur stratégique de l’automobile.

Grâce à sa position stratégique en Europe et à son tissu de clients et de sous-traitants, la ville allemande de Magdebourg, capitale du Land de Saxe-Anhalt, a ainsi remporté en mars l’implantation de deux méga-usines du groupe américain. De son côté, la France n’a recueilli aucun des trois investissements industriels majeurs prévus par Intel en Europe, même si elle a été choisie par le champion américain des puces pour l’implantation de son centre européen de recherche sur le calcul intensif et de conception de circuits.

STMicroelectronics a signé en juillet dans le cadre de «Choose France» un accord avec GlobalFoundries pour construire en France une usine de puces, un investissement de 5,7 milliards de dollars.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here