Climat : réunion ministérielle sur les systèmes d’alertes précoces en Afrique australe

0

Tunisie Tribune (Climat)- La nécessité d’une expansion majeure des systèmes d’alerte précoce en Afrique australe afin de protéger les vies et les moyens de subsistance des impacts de plus en plus extrêmes du temps et du changement climatique sera abordée lors d’une réunion au niveau ministériel à Maputo, au Mozambique, du 5 au 9 septembre.

Selon l’’Organisation météorologique mondiale (OMM), l’objectif principal de la réunion ministérielle sur l’initiative des systèmes intégrés d’alerte précoce et d’action rapide est d’élaborer un plan d’action régional pour mettre en œuvre l’appel du Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, selon lequel chaque personne sur terre devrait être protégée par des systèmes d’alerte précoce dans les cinq prochaines années.

Une déclaration ministérielle – la déclaration de Maputo sur la réduction du fossé entre l’alerte précoce et l’action précoce – sera l’un des principaux résultats de la conférence, qui est organisée par la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), la Commission de l’Union africaine (CUA), le gouvernement du Mozambique et d’autres partenaires dont l’OMM.

Cette réunion intervient alors que la saison des pluies 2021/2022 a vu six systèmes cycloniques apporter des pluies torrentielles dévastatrices qui ont provoqué des dégâts colossaux dans la région en l’espace de six semaines, notamment au Mozambique et à Madagascar.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here