Les crèches et les jardins d’enfants se plaignent d’une baisse considérable du nombre d’inscriptions

0

Tunisie Tribune (Les crèches et les jardins d’enfants) – La présidente de la Chambre nationale des crèches et jardins d’enfants, Nabiha Kammoun, a déclaré, lundi, que les établissements privés se plaignent d’une baisse considérable du nombre d’inscriptions au cours des dernières années, appelant le ministère de l’éducation à renoncer aux classes préparatoires dans les écoles publiques et à les accorder, exclusivement, aux jardins d’enfants.

Dans une déclaration à la TAP, Kammoun a expliqué que cette situation est, en partie, due au fait que les écoles primaires privées acceptent l’inscription des enfants dès l’âge de trois ans tandis que le ministère de l’éducation demeure silencieux face à ces dépassements.

Elle a appelé à une réunion avec le ministre de l’éducation pour soulever les problèmes de ce secteur qui procure environ 19 mille emplois, soulignant que les dépenses financières portées à la charge de ces établissements pourraient conduire à leur fermeture.

Elle a loué l’initiative du ministère de la famille, de la femme, de l’enfance et des personnes âgées relative à l’ouverture d’environ 25 jardins d’enfants publics au début de ce mois de septembre, estimant que ce nombre est en deçà des besoins des régions reculées.

Le nombre de jardins d’enfants réglementaires s’élève à environ 5676 établissements accueillant 287 mille enfants environ alors que celui des crèches s’élève à 471 avec 5781 inscrits.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here