Tunisie : une responsable onusienne dans nos murs pour aider à la rationalisation des dépenses publiques

0

Tunisie Tribune (rationalisation des dépenses publiques) – Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens de l’étranger, Othman Jarandi, s’est entretenu hier, lundi 12 septembre avec la Secrétaire exécutive de la Commission économique et sociale des Nations unies pour l’Asie occidentale ESCWA, Rola Dashti, en visite en Tunisie, les 12 et 13 septembre, à l’occasion du lancement de l’observatoire des dépenses sociales.

Jarandi a salué « l’appui technique présenté par l’ESCWA à la Tunisie, dans le domaine de la rationalisation des dépenses publiques, et le rôle de cette organisation en matière de relance de la complémentarité économique entre les pays arabes », rapporte ce mardi un communiqué du département du Nord-Hilton.

Il a appelé « à utiliser à bon escient les missions de consulting présentées par la commission onusienne, en vue d’aider à la mise en place de politiques publiques, visant à faire face aux répercussions économiques de la crise du Covid et à la nouvelle donne mondiale ».

Rola Dashti a, pour sa part, exposé « les programmes d’appui technique présentés par l’ESCWA, en vue d’aider à la prise de décision à travers le développement des outils de modélisation financière et économique en faveur des pays membres, et l’amélioration de leur classement au niveau des indicateurs socio-économiques et éducatifs internationaux ».

Elle s’est, par ailleurs, arrêtée aux « efforts consentis par cette commission onusienne en vue de faire bénéficier les pays à revenus médians comme le nôtre, des mécanismes de financement mis en place par les bailleurs de fonds régionaux et internationaux, visant à faire face aux répercussions de la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19. »

La responsable onusienne a passé en revue les programmes d’appui technique que l’ESCWA a commencé à fournir à la Tunisie, à l’instar de l’observatoire des dépenses sociales, ainsi que les programmes d’avenir envisagés, aussitôt leurs aspects techniques auront été étudiés avec des ministères concernés, comme le programme de conversion des dettes en projets de développement, et le mécanisme de suivi des aptitudes et des besoins du marché de l’emploi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here