La sécheresse et le conflit forcent 80.000 Somaliens à se réfugier au Kenya

0

Tunisie Tribune (80.000 Somaliens)- Le nombre de réfugiés somaliens dans le nord du Kenya augmente, avertit le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR). Ils fuient entre autres l’insécurité et la terrible sécheresse qui frappe ces dernières années la Corne de l’Afrique.

Selon le HCR, plus de 80.000 personnes sont arrivées dans les camps de réfugiés de Dadaab, au Kenya voisin. La majorité de ces exilés sont arrivés au cours des deux dernières années, fuyant l’insécurité permanente en Somalie et la sécheresse incessante – la plus longue et la plus sévère depuis des décennies.

Malgré une récente baisse du rythme des arrivées quotidiennes, le HCR et ses partenaires à Dadaab estiment que quelque 24.000 personnes sont arrivées depuis la fin du mois de septembre 2022.

Les communautés locales et les réfugiés vivant déjà dans les camps de réfugiés de Dadaab ont généreusement accueilli les nouveaux arrivants et partagé les ressources limitées dont ils disposent.

« L’espace adéquat dans les camps, où les nouveaux arrivants sont hébergés, est en train de s’épuiser, ce qui oblige beaucoup d’entre eux à résider dans des abris de fortune à la périphérie, où l’eau potable et les installations sanitaires sont nettement insuffisantes ou inexistantes », a décrit Boris Cheshirkov, porte-parole du HCR.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here