Le labyrinthe des perspectives : Pour sensibiliser les jeunes tunisiens aux chances d’intégration professionnelle en Tunisie et à l’international et aux risques de migration irrégulière

0

Tunisie Tribune (Le labyrinthe des perspectives) – A travers sa campagne « Labyrinthe des perspectives », la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH et l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) mettent des ateliers et des conseillers à disposition des jeunes pour les informer et les sensibiliser sur leurs chances d’intégration professionnelle en Tunisie et à l’international, ainsi que sur les risques liés à la migration irrégulière.

La migration pour le développement en Tunisie

En Tunisie, le phénomène des migrations irrégulières et des départs irréguliers en mer vers la côte nord de la Méditerranée ne cesse d’augmenter, avec 18 % de départs supplémentaires par rapport à l’an dernier. Ce phénomène attire notamment les jeunes et les mineurs qui sont prêts à risquer leur vie pour essayer d’améliorer leurs conditions socio-économiques. En effet, le taux de chômage en Tunisie est passé de 15,1 % à 18,4 % au troisième trimestre 2021.

Les programmes « Migration pour le Développement » (PME) et « Migration et Diaspora » (PMD) lancent conjointement avec l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) à travers le projet THAMM* une action-pilote de sensibilisation sur les dangers de la migration irrégulière et la promotion des opportunités et des chances en Tunisie, dans le but de créer un concept durable de sensibilisation et de créer des outils d’information participatifs.

Dans ce cadre, un labyrinthe à ciel ouvert a été conçu comme une cartographie dynamique des services et d’opportunités destinés aux jeunes Tunisien.ne.s et à leurs familles.

Le labyrinthe des perspectives

Ce labyrinthe, qui vise 200 Tunisien.ne.s sur le Grand Tunis et traite du thème de la migration et de la promotion des opportunités et des chances en Tunisie, comporte huit thématiques distinctes :

– Education ;

– Formation professionnelle ;

– Enseignement supérieur ;

– Emploi ;

– Entrepreneuriat ;

– Placement à l’international ;

– Jeunesse, sport et culture ;

– Risques de la migration irrégulière.

Le labyrinthe résume les possibilités d’un projet professionnel pour un.e jeune Tunisien.ne qui, à travers les différents couloirs proposés, pourra construire de manière fictive son parcours professionnel avec l’aide des conseillers présents sur place. Des représentants des structures pertinentes pour chaque thématique seront également sur place pour offrir un conseil direct et personnalisé aux participants.

Activités culturelles et artistiques

Plusieurs ateliers culturels et artistiques seront établis autour du labyrinthe des perspectives.
Ils seront initiés et animés par les partenaires du Centre Tuniso-Allemand d’information pour l’Emploi, la Migration et la Réintégration (CTA), l’OIM, ainsi que par des clubs et des artistes dans une logique d’intégrer les arts comme la peinture, la cinématographie et le rap/slam.

D’autres ateliers techniques seront également prévus comme l’initiation à la vie professionnelle et aux techniques de recherche d’emploi en Tunisie et à l’international.

La présente mission est motivée par la nécessité de consolider et renforcer les outils de sensibilisation sur la question des risques liés à la migration irrégulière et aux différentes chances et possibilités offertes aux jeunes par les différentes parties prenantes.

* La Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH est une entreprise fédérale allemande active dans le domaine de la coopération internationale pour le développement durable. En Tunisie depuis 1975, la GIZ met en œuvre des projets de développement dans le cadre de la coopération tuniso-allemande, et ceci dans quatre secteurs, en mettant particulièrement l’accent sur le développement des régions rurales : le développement économique durable et la promotion de l’emploi ; les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique ; le développement régional, la gouvernance locale et la démocratie ainsi que la gestion durable des ressources naturelles, notamment de l’eau.

* « Financé par le Fonds Fiduciaire d’Urgence de l’Union européenne pour l’Afrique (EUTF) et cofinancé par le Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Économique et du Développement (BMZ), le programme THAMM  « Pour une approche holistique de la gouvernance de la migration et de la mobilité de main d’œuvre en Afrique du Nord » (THAMM)comprend cinq objectifs spécifiques , dont quatre sont gérés conjointement par l’OIM et l’OIT qui contribueront à améliorer la gouvernance des migrations des travailleu-se-rs migrant-e-s en Tunisie ,en Egypte et au Maroc, à travers l’élaboration et la mise en oeuvre de cadres politiques cohérents fondés sur les droits humains et les normes du travail, constituant les éléments essentiels d’une gouvernance juste et efficace de la migration du travail. Le programme contribuera également à la préparation, à la mise en place et/ou à l’amélioration du cadre juridique relatif à la migration et à la mobilité régulières en coopération avec les pays nord-africains ciblés et les États membres de l’Union européenne (UE) »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here