10 femmes qui vont s’illustrer en 2023… Elles sont entrepreneures, dirigeantes, chanteuses… ou astronautes

0

Tunisie-Tribune (10 femmes qui vont s’illustrer en 2023) – Elles sont entrepreneures, dirigeantes, chanteuses… ou astronautes. Leur point commun ? Elles vont faire parler d’elles cette année !

Découvrez ces 10 femmes aussi brillantes qu’engagées. Un bon shot d’inspiration pour commencer l’année !

Lucie Basch

Fonction : Co-fondatrice et présidente de Too Good To Go

Exploit : Avoir créé une application permettant de sauver 300.000 repas chaque jour

CV express : Cette Centralienne lance en 2016 Too Good To Go, une application œuvrant contre le gaspillage alimentaire. Le concept : mettre en lien ses utilisateurs avec des restaurants, des boulangeries, des supermarchés proposant leurs invendus à prix réduits. Quelques années plus tard, l’entreprise est présente dans dix-sept pays, a quelque 40.000 commerçants dans son escarcelle et compte 1200 collaborateurs. Les prochaines ambitions de sa fondatrice ? Sensibiliser sans cesse les Français au gaspillage, notamment en donnant des idées de recette ou des astuces, via les réseaux sociaux de Too Good To Go. Mais aussi proposer un programme éducatif gratuit, “Mon école anti gaspi” à toutes les classes de primaire.

Vera Kempf

Fonction : Fondatrice de la galerie d’art numérique, Singulart

Exploit : Lauréate 2022 du Bold Woman Award (de la maison Veuve Clicquot)

CV express : Cette trentenaire a cofondé Singulart en 2017, avec Denis Fayolle et Brice Lecompte. Cette galerie dématérialisée, fonctionnant telle une marketplace, expose les œuvres de pas moins d’une centaine d’artistes, originaires de cent cinquante pays : peintres, sculpteurs ou encore photographes. « Parmi eux, 49% de femmes », se félicite Vera Kempf, dirigeante d’une entreprise comptant désormais quelque 140 collaborateurs en France, certifie réaliser « entre 2 et 3 millions de volume d’affaires par mois. » Au programme de 2023 : l’ouverture de boutiques.

Sophie Adenot

Fonction : Ingénieure, pilote d’hélicoptère d’essai et officier de carrière au sein de l’armée de l’Air et de l’Espace.

Exploit : Deuxième française à devenir astronaute, après Claudie Haigneré

CV express : Elle fait partie des cinq heureux élus, sélectionnés parmi plus de 22.000 candidats, à composer la nouvelle promotion d’astronautes européens de l’Agence spatiale européenne (ESA). À quarante ans tout juste, cette Bretonne, « fascinée depuis toujours par l’espace », réalise donc son rêve après un parcours hors-norme. Diplômée de l’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace de Toulouse, et du MIT, passée par l’Armée de l’Air, elle fut la première femme d’essais expérimentaux d’hélicoptères au sein de la Direction générale de l’armement. Dès le 3 avril prochain, la pilote suivra, pendant un an, un entraînement de base en Allemagne, avant deux ans d’apprentissages plus approfondis. Au programme : stages de survie, familiarisation avec les technologies des astronautes. Cap sur l’espace… mais pas avant 2026.

Anaïs Barut

Fonction : Co-fondatrice de Damae Medical

Exploit : Elle fait avancer le dépistage de cancers de la peau

CV express : Elle a à peine trente ans et peut se targuer d’être l’une des figures de la medtech hexagonale. Anaïs Barut est la co-fondatrice et CEO de Damae Medical, entreprise proposant un dispositif d’imagerie médicale capable d’examiner les tissus biologiques en profondeur, via un simple contact avec la peau. Une technologie permettant aux dermatologues de diagnostiquer un cancer de manière précise et rapide, suscitant un vif intérêt. Grâce à cette innovation, protégée, par six brevets, Anaïs Barut et ses associés ont levé, depuis 2014, 20 millions d’euros. Leur appareil est présent dans 12 pays et une quarantaine de centres de dépistage, dont quatre hôpitaux français. Prochaine étape pour la jeune ingénieure, par ailleurs titulaire du MBA entrepreneuriat de HEC ? Doter les cabinets libéraux d’ici une dizaine d’années.

Clara Chappaz

Fonction : Directrice de La French Tech

Exploit : Un poste aussi prestigieux qu’influent à l’orée de la trentaine

CV express : Depuis la fin de l’année dernière, cette diplômée de l’Essec est aux commandes de La French Tech, après trois années passées chez Vestiaire Collective, fleuron de la mode de seconde main. Ses trois objectifs : soutenir davantage les green tech, mieux diversifier notre startup nation et augmenter le nombre de licornes hexagonales. Un vaste programme pour cette férue de travail oeuvrant également pour un écosystème toujours plus innovant. 2022 a ainsi vu le lancement de dispositifs pour accompagner les jeunes pousses écologiques (Green20), celles dans le domaine de la santé (Health20) ou encore dans celui de l’agriculture (Agri20). Autre élément dans le viseur de Clara Chappaz : la diversité. En mai dernier était lancé le Pacte Parité ambitionnant de renforcer l’égalité entre les femmes et les hommes dans les start-ups.

Pensé avec les entrepreneurs et signé par plus de la moitié des entreprises du French Tech Next 40/120, ce pacte a notamment pour objectif de favoriser l’accès des femmes aux postes de direction.

Behin et Samin Bolouri

Fonction : Chanteuses iraniennes

Exploit : Elles figurent parmi les voix protestant contre la condition des femmes en Iran

CV express : Le 16 septembre 2022, Mahsa Amini, étudiante kurde de 22 ans, meurt, trois jours après avoir été arrêtée à Téhéran par la police des mœurs au prétexte d’un foulard « mal porté ». Les circonstances troubles du décès de la jeune femme provoquent des manifestations dans tout le pays. Parmi les voix qui se font entendre, celles de sœurs Behin et Samin Bolouri. Les musiciennes postent sur Instagram une version, en persan, de Bella Ciao : ce chant de révolte célèbre à l’origine le combat, pendant la Seconde guerre mondiale, des résistants italiens opposés aux troupes allemandes. La vidéo ne tarde pas à devenir virale, et comptabilise désormais plus de 245.000 « likes ».

Rosalie Mann

Fonction : Fondatrice de No More Plastic

Exploit : Elle entreprend pour moins de plastique.

CV Express : Son déclic est venu en 2017 lorsque le pédiatre de son fils, en proie à des soucis de santé, lui lance : « c’est normal, c’est la pollution. » L’année suivante, cette entrepreneure activiste, issue notamment du conseil en image et ancienne dirigeante d’une agence de communication, crée la fondation No More Plastic œuvrant à la sensibilisation du public à la pollution plastique et proposant des initiatives en la matière. Et son ambition déborde, comme le montre son programme pour 2023 : lancement du « No-More-Plastic-Vers », un site de e-commerce proposant des expériences sans plastique, construites autour de partenariat avec des acteurs de la beauté ou de la mode, animation du podcast bimensuel « Voices for good »,  autour de l’activisme, diffusé sur Brut Live et toutes les plateformes… Par ailleurs, le 3 mars prochain aura lieu le premier forum No More Plastic à l’hôtel Kimpton Saint-Honoré (Paris, 2e). A vos agendas ! 

Gwynnee Shotwell

Fonction : Présidente et COO (chief operating officer) de SpaceX

Exploit : Trente-huitième femme la plus puissante du monde selon le magazine Forbes (2021)

CV Express : Cette ingénieure et femme d’affaires américaine a été, en 2002, la onzième salariée à rejoindre SpaceX jusqu’à en devenir bras droit de son fondateur, Elon Musk. La société spécialiste de l’astronautique et du vol spatial emploie aujourd’hui plus de 10.000 personnes et valorisée selon diverses sources à 100 milliards de dollars. En mai 2020, l’entreprise a envoyé pour la première fois, dans le cadre d’un contrat avec la Nasa, des astronautes au sein de l’ISS (Station spatiale internationale). Ses projets à venir ne manquent pas : Gwynnee Shotwell annonçait en septembre dernier l’ambition de SpaceX de lancer, d’ici 2027, des vols intercontinentaux en fusée permettant, notamment, de relier Paris à New York en trente minutes, ou Shanghai à Zurich en 50 minutes. En 2023, SpaceX table sur une centaine de missions spatiales. Au travail !

Sandrine Dixon-Declève

Fonction : Présidente du Club de Rome, groupe de réflexion international rassemblant scientifiques, économistes, professeurs…

Exploit : Conseillère en transition économique et environnementale auprès de l’Union Européenne

CV express : « Faciliter les conversations difficiles. » C’est ainsi que cette spécialiste du développement économique sur l’environnement définit son métier, elle qui fut, entre autres, conseillère pour l’Onu et pour la Commission européenne. Docteure en sciences de l’environnement, experte en politiques publiques, elle œuvre, via ses écrits ou ses prises de paroles, à la construction d’une sorte de pacte unissant l’ensemble des décideurs mais aussi à l’établissement d’un dialogue entre générations : pour que la jeunesse soit au cœur du processus d’avenir !

Cathy Hackl

Fonction : Fondatrice et chief metaverse officer de Journey, agence aidant les marques à communiquer dans un monde digital en pleine mutation

Exploit : Elle est l’une des premières à arborer le titre de « Chief Metaverse Officer »

CV express : Dans le monde de la tech américaine, certains la surnomment la marraine du metaverse, terme désignant cet espace virtuel qui donne accès à des simulations d’espaces 3D en temps réel, partagées entre plusieurs utilisateurs qui peuvent vivre des expériences immersives. Un concept aux applications multiples tant dans les domaines de la vente en ligne, que du jeu ou encore de la diffusion de concerts en réalité augmentée. Cathy Hackl, ancienne journaliste passée notamment par Amazon Web Services, connaît tout cela par cœur. À la tête de son agence, l’entrepreneure a déjà produit des concerts virtuels à Los Angeles, organisé des défilés haute-couture digitaux, entre autres. 2023 s’annonce toute aussi riche : dès le 4 janvier, Cathy Hackl intervenait dans le cadre du CES, grande messe du digital Outre-Atlantique.

Et d’ici quelques jours sera publié son livre, à l’adresse de ceux qui ne souhaitent pas se laisser dépasser par les nouvelles potentialités d’Internet : Into the Metaverse: The Essential Guide to the Business Opportunities of the Web3 Era (Bloomsbury). 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here