La JICA en collaboration avec l’Université d’Aizu lance un projet de coopération technique avec l’Université de Carthage pour soutenir plus de 100 jeunes entrepreneurs, en particulier des femmes

0

Tunisie Tribune (JICA) – Le 23 Janvier 2023, s’est tenue une cérémonie de lancement d’un projet de coopération technique visant à renforcer les capacités des ressources humaines dans l’appui aux start-ups dans le secteur des TIC à l’Institut supérieur des technologies de l’information et de la communication (ISTIC) de l’Université de Carthage, en partenariat avec l’Agence Japonaise de Coopération Internationale et de l’Université d’Aizu (UoA). Le projet durera jusqu’en 2025 et devrait soutenir plus de 100 jeunes entrepreneurs, en particulier des femmes.

Basé sur l’accord signé entre les parties tunisienne et japonaise en octobre 2022, l’objectif du projet est d’améliorer la capacité institutionnelle de l’ISTIC à travers la collaboration avec l’UoA afin qu’il puisse renforcer ses cours de développement des ressources humaines en lien avec l’appui aux start-ups dans le secteur des TIC.  Des formations seront organisées pour les étudiants et les enseignants de l’ISTIC en Tunisie et au Japon.

A la fin du projet en 2025, la JICA espère que l’ISTIC qui se situe à Technopole Borj Cédria devienne un des leaders de la Tunisie dans ce domaine et que de nombreux entrepreneurs bénéficient de ses services.

La cérémonie de lancement s’est tenue en présence de Monsieur Moncef Boukthir, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, qui a affirmé que ce projet est en harmonie avec les orientations du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique qui œuvre également à promouvoir la culture de l’entreprenariat parmi les étudiants. Le Ministre a exprimé également sa satisfaction du niveau de la coopération entre la Tunisie et le Japon en matière d’enseignement supérieur et de la recherche scientifique financés par le Japon.

L’Ambassadeur du Japon en Tunisie, S.E. M. OSUGA Takeshi, a déclaré sa satisfaction de la mise en œuvre de ce projet à la Technopole Borj Cédria qui fait partie des principaux projets de la coopération tuniso-japonaise, rappelant que la Déclaration de Tunis adoptée lors de la TICAD 8 a reconnu le rôle transformateur des start-ups, notamment des jeunes et des femmes entrepreneurs, en tant que nouvelle force dynamique pour résoudre les problèmes sociaux de l’Afrique.

UENO Shuhei, Représentant Résident de la JICA en Tunisie a rappelé que ce projet s’inscrit dans la continuité de l’appui de la JICA au différentes composantes de la Technopole Borj Cédria qui date depuis de longues années, et dans le cadre duquel les bâtiments de cette institution, l’ISTIC, ont été construit et divers équipements scientifiques et bureautiques ont été acquis.

La JICA :

La JICA a commencé ses activités de coopération en Tunisie depuis 1975, avec le lancement du programme des volontaires. Depuis cette date, la JICA a étendu ses activités à la coopération technique, les dons, les prêts en yens et l’envoi de volontaires. Parmi ses principaux projets, le Pont de Radès-La Goulette, la Centrale Electrique de Radès, les autoroutes de Sfax-El Jem et Gabès-Medenine et la Station de Dessalement d’Eau de Mer de Sfax.

Pour un développement durable en Tunisie, la JICA recherche sans cesse les outils de coopération les plus appropriés pour répondre aux besoins de la Tunisie en matière de prospérité économique et sociale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here